Coming out !

Bon, ben voilà… un jour ou l’autre je devais en reparler. L’occasion s’est présentée sur FaceBook où j’ai désormais un compte qui me sert à planifier mes activités de slammeur mais pas que ; j’y joue aussi pas mal à ces jeux débiles que j’avoue adorer (Candy Crush, Criminal Case, Pearl Perils) et que je partage avec… mes propres enfants !

Favoris

Je vous mets le texte exact de ce que j’ai publié sur FB :

“Je revendique ma Seconde Vie… suis-je devenu meilleur, suis-je devenu pire, suis-je seulement changé ? Je m’en fiche un peu pour tout dire. Je me suis libéré de la télé et de ses violences quotidiennes et ça, ça me rend meilleur !
Je me suis trouvé des amitiés tout autour du monde en restant dans mon salon… économies…
Et l’expérience prouve que l’on ressent amitié, amour, compassion et respect pour tous ces gens. Si vous lisez ceci, de toute manière, c’est que vous savez qu’il est apparu avec internet une nouvelle société, une nouvelle manière de communiquer, une nouvelle manière d’apprendre l’autre, débarrassé des apparences et des castes.
Que cet article me fait du bien… ce n’est pas que j’étais un prosélyte mais je défendais cet univers. C’est hier encore que j’ai accepté un contact avec une étudiante belge qui s’intéresse à la fonction de poète sur SL. Ses amies s’intéressent qui aux peintres, qui aux constructeurs, et une cherchait à contacter des personnes pratiquant une religion sur ce monde rêvé.
Et oui ! On y fait des guerres, habillés en gladiateurs ou avec des sabres laser… mais quand la bataille est finie, les amitiés jamais oubliées pratiquent cette fameuse « troisième mi-temps » chère à nos modernes combattants de paix.
Non, je ne vous y invite pas ! Pas plus que vous ne m’invitez à vos distractions. Mais oui, je peux aussi l’affirmer, on s’y découvre des talents cachés ou enfouis, et on s’y sent bien !”

Et voici l’article qui a motivé ce petit billet, article publié par une amie de Second Life justement :

http://www.psychologies.com/Culture/Medias/Articles-et-Dossiers/Second-Life-une-nouvelle-therapie

C’est sur Second Life que j’ai commencé à écrire, sur Second Life que j’ai trouvé l’inspi–ration des trois-quarts de mes textes et poèmes, c’est sur Second Life que je les ai montré et qu’on m’a encouragé à les sortir dans la “vraie vie”, c’est sur Second Life que je suis monté sur une scène pour la première fois… alors ? Des regrets ? Aucun ! ! !

Frederic sous arbre  DSC_2479

Mes amitiés virtuelles !

Publicités
Cet article a été publié dans Humeurs. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

9 commentaires pour Coming out !

  1. Valérie dit :

    Je te redis ce que j’ai écrit sur FB.
    Plus : le mot débile est en trop 😉
    Bisous et bonne soirée.

  2. Bonjour Frédéric,
    Je me questionne n’as tu pas le sentiment de vivre un peu, beaucoup, virtuellement ? Et d’être passé du téléviseur à l’ordinateur. Est-ce une réelle libération ?
    Très bon dimanche Frédéric !
    Bisous bisous

  3. giselefayet dit :

    Une expérience qui doit être passionnante certes cette second life , mais j’ai bien trop peur de plonger entièrement dans le virtuel. Merci de nous avoir présenté ce billet et le lien qui y est inclus .Bonne soirée .
    Bises

  4. josydhoest dit :

    Ma philosophie(je dirai : une petite partie 🙂 ) se résume très grossièrement en ces peu de mots : Chacun est libre de faire ce qui lui plait ! L’important étant de s’épanouir sans « écraser » les personnes qui l’entourent … Ce monde virtuel dont tu fais l’éloge ne m’attire pas (sans doute à cause de mon grand âge) Je pense que la vie réelle est à prendre dans les deux bras , elle est farceuse souvent … Mais elle est tellement riche de découvertes qu’elle me suffit !
    Je ne t’envois pas mes amitiés virtuelles … Je t’envois mon amitié tout simplement La bise du Nord

    • shania dit :

      Fred est arrivé, du moins je le crois volontiers, car je ne le connais que par ses superbes textes, sa voix, et sa proximité, son parcours enchanteur et dans la vrai vie un ami
      virtuel , à un équilibre (c’est ce que je ressens entre la virtualité et le réél, et il parait très épanoui par ce qu’il a réalisé à partir de sl et finalement dans la vrai vie, puisque il a publié ses écrits.
      « Très beau *parcours Monsieur » B R A V O et continuer à nous faire rêver….
      🙂 🙂 🙂

  5. L'Ornithorynque dit :

    Virtu(el)ose de la toile? (sic).

    Twwwoile.

  6. j’avoue ….. j’ai souri …..( cette photo est culte )

    bise mon top gun

  7. filamots dit :

    L’inspiration se trouve n’importe ou. L’important n’est-il pas d’en avoir quelle qu’en soit l’origine ?
    Fait tout de même attention à toi écrivain, je suppose que c’est à prendre au second degré.
    Ta réflexion m’a bien fait sourire et réfléchir et répondre ceci :
    Oui pourquoi autant de virtuel et de « second life » ? Peut-être parce que les personnes concernées s’orientent temporairement vers un autre ailleurs en s’enfermant dans une forme de solitude quelque peu néfaste, mais peut-être nécessaire, le temps de prendre du recul sur ce que la vie peut parfois apporter d’intolérable.
    Ensuite il va falloir se désintoxiquer et retourner vers cet intolérable, comme on se débarrasse d’une drogue.
    Je suis bien droguée au sucre, alors le pc à côté de cela, c’est de la gnognotte. Je préfère les récits intimistes et érotiques à d’autres qui peuvent me faire voyager dans d’autres mondes aussi irréels que la réalité trop brutale.
    Voilà quelques pensées du soir, d’une amie de Ghislaine 🙂 et d’autres aussi que j’ai vu répondre ici.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s