Comment bien commencer l’année !

Puisque, il faut bien l’avouer, mon humeur est le plus souvent du style “tout me réussit”, puisque une nouvelle année s’avance, encore toute enrubannée – et peut-être encore un peu barbouillée chez certains – et puisque le poids de la tradition pèse de tous ces siècles d’obscurantisme sur mes épaules, je vous partage le petit mot que j’ai mis ce matin sur FaceBook, envoyé par SMS à mes groupes, délivré par courriel à certains… bref, partagé en mille et un morceaux.

Je tarde, j’attends, je tergiverse, je procrastine… j’emploie des mots compliqués pour un concept simple, le manque d’inspiration ! Je voudrais à tous envoyer un petit mot différent pour exprimer une idée simple qui tient en deux mots : Bonne Année !
Puisque je suis heureux, en bonne santé, et que tout me réussit, je vais juste vous souhaiter la même chose, avec de la chantilly et du vin qui pétille. Et si ça pétille moins parfois, passez donc qu’on trinque ensemble !
Le cyclone passe, on reconstruit plus solidement. Toute mon amitié et ma tendresse à ceux qui sont en bottes devant l’eau qui monte. Il y a des choses que je fais seul, ce qui me rend encore plus fier d’être allé au bout. Il y a des choses que vous faites seuls et qui me remplissent aussi de fierté et me donnent du courage.
Je souhaite donc que cette année soit aussi celle où nous oserons briser nos solitudes pour aller dire à l’autre notre compassion ou notre amour !”

Et pour continuer dans les bonnes choses, voici le premier slam que j’ai lu hier sur Second Life lors des préqualifications pour le Tremplin du Mans en mars prochain. J’ai fini premier mais… c’était la troisième soirée et je n’ai pas accumulé suffisamment de points pour obtenir une invitation. La bonne nouvelle c’est que… on peut y aller sans invitation ! Je vous tiendrai donc au courant le moment venu.

chien3

 

Attends !
Prends ton temps
Le temps de réfléchir maintenant
Ne dis rien pour l’instant

Comprends !
Que la nuit est tombée
Que les lumières se sont allumées
Et se reflètent sur les trottoirs mouillés

Comprends !
Que tu es seul désormais
Seul à dormir, seul à marcher
Que plus personne ne t’attend 

Comprends !
Que tu as tout ton temps
Et toute cette liberté
Dont tu peux profiter
Dont tu sais évidemment
Que tu vas la détester

Attends !
Prends le temps
Le temps d’écouter souffler le vent
De le sentir te pousser
Te secouer, te ballotter
Ne sois pas si pressé

Comprends !
Elle a fini par te quitter
Celle dont tu savais pertinemment
Qu’elle ne t’était pas destinée
Que c’était une chance inespérée
Que de l’avoir rencontrée

Attends !
Vieux fou au cœur rouillé
Qui s’est réveillé
Le temps d’un battement
Parce qu’elle est passée
Parce qu’elle existait
Vieux fou au cœur incandescent
Qui croyait évident
Que tu devais la rencontrer
Qu’ensemble vous deviez
Bavarder, rire, boire, aimer
Chanter, danser, manger
Partager tous ces moments

Et que chaque minute écoulée
Vous rapprochait plus intensément
Jusqu’à l’évidence partagée
Que vos vies pouvaient fusionner
Que vos espoirs, vos rêves, vos volontés
Prenaient le même chemin tourmenté
Espérant ne jamais s’en écarter
Vieux fou au cœur d’enfant
Comprends
Que le concept du « jamais » c’est du vent
Que le mot  « toujours »  ne représente que l’instant
L’instant fugace, fragile et fuyant
C’est pour ça qu’on doit se dire souvent
Je t’aime quand on est des amants
Et aussi garder à l’idée
Qu’on n’est pas fait pour l’éternité
Qu’il faut en profiter
Sans compter son temps

Appelle-là , maintenant !

Allo !
C’est moi, il y avait si longtemps
Ecoute-moi, juste un moment !

Attends !
Tu crois qu’on a fait notre temps ?
Tout n’est pas perdu pour autant
Nous allons réclamer un supplément
Un complément de temps
Puisque le passé était imparfait
Faisons du futur un bienfait
Pour le bonheur, je veux de l’illimité
Du haut débit, bien mérité,
Des câlins gratuits, de l’amitié
De la musique, qu’on bouge nos pieds
Des boissons douces et épicées
Je veux des sourires injustifiés
Pour laisser s’exprimer nos sentiments
Qu’on puisse se dire évidemment
Tout ce qu’on a retenu, caché
Pas osé s’avouer avant
Mais surtout et même uniquement
Des mots d’amour et des serments
Cadeaux d’amour et de bonheur partagé
Cadeaux de vie et cœurs d’enfants
Y croire intensément

C’est fait !
Le Père Noël est enfin passé
Reste plus qu’à déballer

Attends !
Non, je plaisante à présent
Vas-y, coupe les rubans
Arrache le papier
Je t’aime, je t’aime énormément.

fleur15

Le second slam lu hier, et qui m’a rapporté le plus de points, est un texte de mars 2011 qui m’avait déjà valu une victoire lors d’un tournoi local. De là à déduire qu’il vaut mieux parler de drames que de bonheur, il n’y a qu’un pas que – vous me connaissez depuis le temps – je vais franchir allègrement et avec le peu de souplesse qui me reste. Il s’appelait “Y’a pas de français !”. Je vais songer à en écrire d’autres dans le même style, pas pour le plaisir des mots, mais pour le plaisir de gagner !

Pour une fois, ce n’est pas à Lady que je vais adresser mes remerciements, mais à Fabienne, amie de Caen qui m’a guidé dans l’écriture, me lisant mon poème “Attends” pour que j’en évalue les moments forts et les incohérences. Fabienne est… très stricte et travailleuse, mais elle compense par un talent pâtissier affirmé, ce qui fait que… si je lui fais confiance pour éblouir ses invités avec son cheese-cake, je lui fais aussi confiance pour captiver un public avec des mots.

A propos Frederic

Pas de temps à perdre, redonne-moi un peu de ces délicieuses douceurs !
Cet article a été publié dans Humeurs, Poésie. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

7 commentaires pour Comment bien commencer l’année !

  1. Bonne et heureuse année à toi Frédéric !
    Bisous tendres

  2. L'Ornithorynque dit :

    Et bien belle et joyeuse année 2014 !!

  3. giselefayet dit :

    Pas étonnant que tu sois arrivé premier, il est épatant ce slam . J’opterais bien aussi pour le haut débit en bonheur illimité . Je vais aller lire celui de 2011.
    Bon week end
    Bisous

  4. Valérie dit :

    Moi, c’est tout simplement bonne année. Mes meilleurs vœux pour toi et les tiens. C’est de la prose (et je sais que j’en fais 😉 ) mais c’est sincère.
    Je t’embrasse.

  5. Martine Bond dit :

    Merci, il était très beau, je n’ai pas pu assister au spectacle sur SL prise dans une réunion de notre staff un peu houleuse, mais je n’arrêtais pas d’y penser… Quel dommage !
    Bonne année à toi et tes proches
    Bisous

  6. Martine Bond dit :

    PS : je ne dois pas faire partie de ton groupe alors, pas reçu ce sms ni par courriel d’abord ! lol

  7. comme Martine ……pas reçu ! 🙂
    bise

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s