Martine à l’Opéra

Suite à la proposition de Jacques de faire un atelier avec quelques mots choisis, voici de quoi occuper notre secrétaire particulière !

Martine danseuse

Martine danseuse

Martine à l’Opéra.

Je me souviens de cet épisode de Martine à l’Opéra
Que j’avais lu dans un magazine pour jeunes filles
Trouvé dans un grenier, souvenir de famille
Et qui portait sur la tranche des morsures de rats

Dans des images qui rappelaient des tableaux de Degas
Martine déambulait en tutu et collants rose pâle
Parmi d’autres danseuses, dans une grande salle
Surveillée par un professeur en tailleur d’alpaga

Un petit chien était assis sur une couverture
En train de lécher sa fourrure blanche et noire
Le chien qui suit Martine dans toutes ses histoires
Pour partager avec elle la moindre des aventures

Le scénario se déroulait dans le luxe tranquille
Et la rumeur montait de la présence d’un fantôme
Qui rodait en silence la nuit sous le grand dôme
Quand le sommeil avait vidé les trottoirs de la ville

Martine, élève studieuse, avait jadis lu un roman
Où une telle créature hantait, la nuit, la scène
Dansant, sur une musique irréelle, un ballet obscène
Tandis que l’héroïne insouciante dormait sagement

Je ne me souviens pas du dénouement de l’histoire
Je ne doute pas que Martine aie encore triomphé
C’est bien le style insipide des contes de fée
Qui impose toujours une fin heureuse obligatoire.

 

Publié depuis un petit matin gris et pluvieux, en attendant de rentrer me coucher et dormir du sommeil du juste !

A propos Frederic

Pas de temps à perdre, redonne-moi un peu de ces délicieuses douceurs !
Cet article a été publié dans Non classé. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

6 commentaires pour Martine à l’Opéra

  1. musica92 dit :

    Coucou Fred.
    Chouette et agréable ton texte même si je n’ai pas suivi les méandres Jacques/Martine et les autres.
    Il pleut en Normandie ? Je suis très étonnée… Mais apparemment c’est à l’image du temps que nous avons eu hier.
    Rentre vite maintenant et repose-toi du sommeil du juste 🙂
    Bisous.

  2. Martine Bond dit :

    Coucou Fred, j’avais moi aussi commencé un texte sur le thème des Martine, mais j’ai reçu un ultimatum de Jacques : « j’espère que tu vas me pondre un texte à la façon d’Audiard… ou autres ! »… je n’ai pas réussi à faire dans le style de Jacques qui est inimitable en la matière !
    Merci d’avoir pris le temps de faire son atelier.
    Et pour répondre à Valérie, Jacques est un très grand ami qui me fait « marcher » le dimanche. Il a quelques difficultés à utiliser WordPress alors je l’aide à publier ses textes et autres (d’où le partage de la secrétaire avec Frédéric à qui je rends quelques services aussi lorsqu’il en a envie !)… Si tu veux lire ses textes, tu retrouveras le lien chez moi…
    Bon week end à vous… Cette fois c’est moi qui vais faire marcher Jacques pour une randonnée mythique à la Roche Guyon où nos deux compères se sont rencontrés l’an dernier…
    Bisous Fred

  3. Ping : Récapitulatif de l’atelier des RATS | Ladrome

  4. colettedc dit :

    Magnifique ! Quelle admirable participation ouf !
    J’ai lu ces histoires de « Martine » moi aussi dans mes jeunes années … il y a bien longtemps de cela … hélas ! Bon et agréable week-end !

  5. giselefayet dit :

    On s’y croirait vraiment dans ce monde de Martine .
    Bonne soirée
    Bisous

  6. patous77130 dit :

    Martine un livre que j’ai lu
    bel écrit Fred c’est y faire
    merciiiiiiiiiiiiiiiiii
    bisousss ici à vous tous et toutes

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s