J’ai craqué !

Ben oui, je le savais, je le pressentais, je vous avais même averti… je n’ai pas pu m’arrêter, il m’en fallait plus, encore plus, toujours plus !

Voici donc d’autres douloureux destins… et je dois vous avouer que ce n’est pas fini !

crayon6

photo-police-sydney-australie-mugshot-1920-14Je m’appelle Kosciuk, Albert Kosciuk. Je suis plombier et je viens de Roumanie !
Le gars qui faisait les photos m’a proposé de poser le temps que les gardiens amènent le prisonnier suivant, c’est tout. Je n’ai rien fait, moi, juste je venais réparer le robinet. C’est pour ça que vous le voyez sur la photo. Enfin, plus exactement, je venais faire un devis.
C’est juste après, quand j’ai voulu sortir avec le photographe qui rentrait chez lui pour le déjeuner, qu’on m’a arrêté. Et ils n’ont pas été tendres, les vaches. C’est pas ma faute à moi si un des prisonniers m’avait vendu ce costume pour une bouchée de pain en remerciement d’un petit boulot que j’avais fait dans sa cellule.

Ils m’ont coursé en m’appelant Bert, Bert Moody ; ils m’ont frappé et mis dans une cellule où il y avait déjà des affaires et je me suis retrouvé emprisonné à la place d’un autre. J’ai bien essayé de protester mais j’ai vite compris qu’on ne me croyait pas.

Et le soir, en regardant par l’ouverture de ma cellule, j’ai vu sortir un gars en bleu de travail qui est allé droit à ma camionnette et qui est parti sans se retourner. Même taille, même corpulence, ça je m’en souvenais bien. Il n’a eu aucun mal à franchir la porte, surtout après avoir trouvé mon portefeuille dans ma veste de travail. Que j’suis con !

Et pour faire bonne mesure, je vous l’ai fait avec un accent bizarre, mais sûrement pas roumain ! Le Plombier, La vidéo !

stylo

 

photo-police-sydney-australie-mugshot-1920-10

D. Mort.

Je m’appelle Daniella, Daniella Mort, j’ai 34 ans et je suis institutrice au Royal College de Canberra. J’étais enseignante de jeunes enfants de bonne famille dans un établissement très strict et j’ai toujours été appréciée de mes collègues et du Proviseur, le révérend Antoine Thimotée Choum.

Ce matin-là, le jeune Fredrick Blucknow est arrivé avant les autres élèves et cette graine de crapule a placé un serpent dans le tiroir de mon bureau. Il s’agissait d’une couleuvre mais je ne l’ai su que plus tard, une fois que j’ai eu pulvérisé ledit serpent, ainsi que le tiroir et une bonne moitié du bureau, avec le fusil que je garde toujours derrière ma chaise.

Vous savez bien que le pays n’est pas sûr et je me suis faite agresser déjà trois fois en rentrant chez moi, le soir, aussi je me méfie désormais. Ce fusil, c’est ma mère qui me l’a confié quand on l’a incarcérée pour le meurtre de son septième mari.
Quand j’ai vu le gamin qui rigolait au fond, je n’ai pas pu me contrôler. Depuis la rentrée, il ne cessait de me provoquer, arguant que son père était juge et ni moi ni aucun des autres professeurs n’avions pu réussir à le remettre dans le droit chemin. Même le Révérend avait renoncé.

J’ai levé mon arme et le petit a sauté par la fenêtre et s’est mis à détaler sur le gazon du collège, un gazon qu’on est obligé d’arroser quotidiennement pour qu’il ressemble aux meilleurs gazons anglais.

J’ai tiré ! Une seule fois. Mais comme je peux abattre un kangourou en pleine course à 50 pieds, le gamin ne faisait pas le poids. Et ensuite, je me suis rendue au bureau du directeur et j’ai attendu qu’on vienne m’arrêter.

chien3

A.F. West.

photo-police-sydney-australie-mugshot-1920-35C’est Antoine Forrest West, dit la chouette, sur cette photo. On l’avait trouvé assis sur un banc en bord de mer un jour de grand vent, il n’arrivait pas à se lever pour aller se mettre à l’abri. Une mouette lui avait même chié sur le crâne, son chapeau ayant été emporté par le vent.

Karla, ma protégée, lui avait prêté un bandeau et le gars nous avait suivi, reconnaissant de ne plus tituber à la moindre bourrasque, tellement reconnaissant qu’il s’était proposé pour de petits boulots dans la bande. Le fait qu’on ne soit pas blanc-blanc ne l’avait pas rebuté. Par contre, celui qui lui avait trouvé son surnom avait dû hésiter avec un autre piaf, une buse !

Et puis le boss avait eu une idée de génie, comme toujours. On a affecté Tonio à la surveillance, avec ses esgourdes déployées et ses mirettes aux aguets, rien ne lui échappait alentours. Et puis, franchement, personne pouvait croire que ce gars était dangereux ; ce qu’il n’a jamais été, d’ailleurs.

Tonio s’est fait serrer bêtement un jour de casse dans une agence du front de mer. Il s’est soudain mis à hurler et il a sorti un vieux flingue qu’on lui confiait pour qu’il ne se sente pas trop délaissé. Il a vidé son chargeur sur une mouette qui picorait une tête de hareng sur la jetée.

Publicités
Cet article a été publié dans Atelier, Divertissement. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

12 commentaires pour J’ai craqué !

  1. Martine Bond dit :

    Ah comme c’est bon !! mdr… il faudrait que tu envoies le lien à l’organisateur de ce jeu concours, si ce n’est pas déjà fait, je pense qu’il rirait bien !
    Bisous

    • Frederic dit :

      Je ne souhaite pas aller à l’encontre du règlement aussi ne ferai-je rien pour signaler mes débordements. Par contre, j’attends les réactions des curieux 😉

  2. Valérie dit :

    J’ai regardé la vidéo du plombier, pensant qu’il serait plus crédible. Mais non 😉 Tu parles ! Un devis ! Me serait pas fait avoir si je l’avais croisé cet énergumène !
    C’est trop bon tout ça. Daniella Mort a une tête… qui inspire à être un cancre mais tu lui rends un zeste d’humanité. Quant à la chouette alias la buse, je demande qu’on le sorte de prison. Je voudrais louer ses services pour éradiquer les pigeons qui ont élu domicile sur mon balcon depuis des années et dont je n’arrive pas à me débarrasser par les moyens légaux.
    Bravo Monsieur l’écrivain. Tu me prouves que les mots sont plus séduisants que les chiffres.

  3. Valérie dit :

    PS : je ne retrouve pas le lien de toutes ces photos. Tu me le redonnes ?

  4. Ping : Les fort(e)s en gueule awards 2013 « Martine Bond

  5. L'Ornithorynque dit :

    Et alors, on fait de l’excès de zèle 🙂

    Bravo!! C’est du propre, et bien écrit. hop!

  6. L'Ornithorynque dit :

    Pour la vidéo, c’est très très chouette (ou devrais-je dire la « nouvelle radiophonique ») ; même si ça me coupe l’herbe sous le pied côté « prix » 🙂 ; je me serais bien vu réaliser des montages sonores de certains textes … mais ça peut prendre du temps!

    Belle réalisation!!!

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s