D’un talent caché de l’éléphant !

Vous connaissez tous l’histoire quasi biblique de l’œuf et de la poule. Je dis biblique parce que, déjà, si vous arrivez à remonter à cette époque, c’est bien. En réalité, l’histoire remonte aux dinosaures, époque où, tenez-vous bien, la poule n’existait pas encore ! C’est fou, non ?

Plus tard, un reptile volant donna la poule tandis qu’un autre reptile continuait à donner l’œuf. Puis la poule donna l’œuf… sur un coup de tête, ou de croupion, plutôt, et les reptiles volants disparurent. Et la poule aussi faillit disparaitre car quand elle ne donnait pas l’œuf, c’est l’homme préhistorique qui venait lui piquer, lui et quelques autres bestioles friandes de cholestérol. Oui ! Parce que la poule, en plus de l’œuf, ou plutôt avec l’œuf, donne des maladies cardio-vasculaires ! C’est une sorte de mécanisme de défense de la poule pour ne pas qu’on vienne lui manger ses petits… mais l’homme se fout des mécanismes à l’âge de pierre. Il faudra arriver à l’âge de… Léonard, par exemple, pour commencer à trouver des mécanismes dignes de ce nom.

Mais je digresse et ne progresse point ! Arrivons, un poil de batracien plus tard, à un des premiers mammifères, une sorte de musaraigne, qui courait entre les pattes des dinosaures, bêtes particulièrement myopes si il en était. Arrive l’extinction des dinosaures, la musaraigne a toute la biosphère pour elle et elle grossit, grossit… jusqu’à donner – nous y arrivons – le mammouth !

Alors… j’en étais où ? Martine, au lieu de papoter avec ta voisine !?

P1070739
L’œuf et la poule ! Le problème était posé mais pas encore résolu que déjà surgissait un autre grand mystère animalier que je vais essayer de vous faire toucher du doigt. “Toucher du doigt” est une expression ! Vous placez votre doigt où vous voulez et vous considèrerez ce qui se trouve sous l’ongle plus tard. Cet après-midi, dans la salle d’exposition du FRAC de Caen (Fonds Régional d’Art Contemporain), mon épouse m’a emmené voir l’exposition de
Laurent Le Deunff.

P1070740  P1070742  P1070741

Voici quelques clichés pris dans la salle du rez-de-chaussée où, bien vite, j’ai été attiré par cette trompe qui semblait moulée. Les matériaux utilisés sont le papier mâché et le ciment.

P1070736  P1070737  P1070738

Et, montant à l’étage, j’ai eu la révélation ! La nature a vraiment tout inventé !

P1070743  P1070744  P1070745

Même les nœuds marins ! ! !

P1070746  P1070747  P1070751

Alors, franchement ! C’est pas troublant ?

Publicités
Cet article a été publié dans Arts. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

13 commentaires pour D’un talent caché de l’éléphant !

  1. mijo dit :

    TRÈS !… 😀 😀 (troublant).
    J’ai lu plusieurs fois, je n’imprime pas bien certains raisonnements) tes explications de la poule, du dinosaure, de l’œuf, du mammouth, de la musaraigne … et Noé ? Où il est dans cette histoire ? Il roupille sur son bateau ? 😀 Bisous, tu m’as tourneboulé la tête ! Déjà qu’il m’en faut peu….

  2. Valérie dit :

    Idem, je ne saisis pas bien ce que tu veux dire. Mais on n’a toujours pas avancé quant à l’oeuf et la poule 😉 Et puis ce genre d’expositions m’ennuie. S’il y a qque chose à comprendre, ça me dépasse. Moi aussi j’ai des noeuds marins à la maison, faits par mon fils en primaire. Si si je t’assure 🙂
    Désolée que tu n’aies pas su retenir mon attention.
    Biz Fred. Et bonne semaine.

  3. Martine Bond dit :

    Martine a suivi et va voir l’atelier de Maître Laurent
    Bonne journée

  4. Laurent dit :

    J’ai vu cette expo le mois dernier…et c’est vrai que c’est troublant, ces trompes et ces coquillages (dont le double sens n’échappera pas aux plus vigilants visiteurs)….
    Belle journée !

    • Frederic dit :

      Pour la bonne tenue de ce blog, Laurent, oublions le symbolisme et n’y voyons que du papier mâché et du ciment.
      Bisous, toi ! A bientôt 🙂

    • Martine Bond dit :

      mais bien sûr Laurent, la noix dans le coquillage (moule) ne nous a pas échappé ! lol

    • Frederic dit :

      Je suis désolé… elle vient des banlieues… je vais lui donner des cours particuliers !

      • Martine Bond dit :

        Ah ah ah !! tu sais ce qu’elle te dit la banlieusarde ! non mais…. après être passée pour une pipelette auprès de tous tes visiteurs, maintenant je vais passer pour la sale banlieusarde… En plus, cette « réflexion », tu me l’as déjà faite dans tes terres devant un étal de poissons… où j’étais en extase devant une race de poisson qui m’a laissé un peu rouge ! (des souvenirs que la banlieusarde bavarde n’est pas prête d’oublier !)
        Au fait, tu donnes des cours de quoi ? de cuisine, de couture ou de ménage ?

        P.J. Ai-je bien rempli ma mission de bavarde en chef ou tu en veux d’autres…. ah si les gens pouvaient être aussi bavards que moi sur mon blog !

  5. Martine Bond dit :

    Au fait, je suis revenue car j’ai bien lu et je crois que tu insinues qu’une certaine « Martine » papote et ne suit pas tes explications…. J’ose espérer qu’il s’agit d’une autre, car je suis toujours ce que les gens écrivent… quant à papoter, il est vrai que c’est un jeu qui me plaît bien…

  6. Frederic dit :

    J’ai essayé de faire comme François Morel… dont je devrais vous poster un écrit d’ici peu. La question qui se pose est de savoir si je ne sais pas faire du François Morel, ou si vous êtes hermétiques à ce genre de propos. Si je précise que… ça n’a pas de sens, ça vous soulage ? Pourtant, vous devriez être habituées à mes élucubrations ; je vais m’y remettre 🙂

    • Martine Bond dit :

      Ben moi j’avais pensé à un autre François… Lucchini qui parle, qui parle et au final, ben on en est au même point… à l’origine de la poule et des oeufs mes amis…. !
      Pour faire partie des bavardes mon cher ami, il en fallait au moins 3, alors le voilà !!
      Bisous

      • Frederic dit :

        Si je peux me permettre, Martine… si tu cessais de bavarder avec tes voisines, tu saurais que ce Lucchini là se prénomme Fabrice ! (et je l’aime beaucoup, comme François Morel ou Alexandre Astier)

      • Martine Bond dit :

        Ohhhh mais que oui, suis-bête, Cher Monsieur… Je l’aime bien aussi, il me fait rire Fab !
        Ahhh… tu me traites de bavardes… tu vas entendre reparler de moi !

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s