L’Indien.

Tout a commencé avec un de ces défis que nous nous lançons, mes amies de poésie et moi, sur Second Life. Ndrix nous a emmené visiter une galerie d’un artiste italien avec l’idée de nous faire écrire sur ce que nous allions y découvrir. J’ai trouvé un portrait où j’ai vu sagesse et fierté. Il s’en est suivi un long temps de réflexion de ma part.

Quand j’ai commencé à écrire, je ne savais pas où j’allais mais je voulais y mettre de la nostalgie. La colère est venue s’y mêler et… voici le résultat.

Le peintre à qui j’ai envoyé l’image qui suit en lui demandant l’autorisation de l’employer m’a répondu: “Its beautiful I am honored and very pleased to have you share that with your blog followers   thank you so much ” ce qui se traduit par des louanges quand à l’image de Lady… puisqu’il ne comprend pas le français !

Je suis en train de chercher quelqu’un qui pourra me faire une jolie traduction en italien… l’anglais, je vais m’en charger.

L'indien(1)

Un grand merci à ma Lady, maintenant publiquement reconnue même en Italie. Et merci à mes complices en poésie.

Publicités
Cet article a été publié dans Poésie. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

9 commentaires pour L’Indien.

  1. Martine Bond dit :

    Magnifique… (sauf que « teepees » en français s’écrit « tipis »…), désolée, faut toujours que je trouve quelque chose, mais j’aime aussi y mettre mon grain de sel !
    Bisous

    • Martine Bond dit :

      Enlève ce commentaire s’il te plait. Il est mal placé, je n’ai pas pour habitude de faire remarquer directement aux gens lorsque je vois une « coquille »… C’est sorti trop vite ce matin.

      • Frederic dit :

        Il est bon que chacun aie connaissance de l’orthographe française officielle du mot, miss Bond, et je vous remercie de votre vigilance. Une tasse de thé ?

  2. Frederic dit :

    Mercredi, 10h20, le texte a été corrigé sur l’image sans que j’ai rien réclamé. Merci, ma Lady, discrète et attentive, je t’adore !

    • Martine Bond dit :

      Ohhh merci Lady, désolée de ma réflexion qui t’a donné du travail supplémentaire… A l’avenir, je m’abstiendrai. Je n’ai pas pour prétention de ne pas faire de faute d’orthographe, loin de là, cela m’arrive aussi, mais quand j’en vois, cela me saute aux yeux et surtout lorsqu’il s’agit de si beaux textes comme Fred sait les écrire.
      Bonne journée Lady et merci encore pour les lecteurs de Frédéric

  3. Martine Bond dit :

    Non Monsieur, je n’ai rien à te demander… je ne demande jamais rien d’ailleurs. De plus est, à quoi bon te demander quoi que ce soit, puisque je n’ai jamais de réponse…

  4. soryu64 dit :

    un poème qui me touche, des mots qui me rappellent combien dans les westerns je me rangeais courageusement aux côtés des indiens, ce qui n’était pas souvent la meilleure option à prendre ! Je connais bien quelques mots en italien 😀 suffisamment pour me faire comprendre et pour comprendre ce que l’on me répond 😀 mais de là à mettre en musique (c’est beau, l’italien !) ce poème, il y a un Rubicon que je ne saurais franchir. Ou alors avec tout mon attirail de baignade (cf un des ateliers qui m’a permis de donner libre cours à ma folie ! 😀 ) Bisous Fred.

  5. je suis comme Mijo, j’ai toujours préféré les indiens,
    tes mots vivent sous tes doigts, nous nous imaginons la scène
    merci pour ce partage et bravo à Lady qui te fait tjrs des fonds magiques
    bonne fin de journée
    bisous
    Mandrine

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s