La Mer Délaissée.

Un autre essai de surréalisme avec une touche d’écologie et une morale… que j’ai pris plaisir à écrire, et c’est bien là le principal, non ?

La mer délaissée

Justement, j’y vais demain, à la mer ! Camping 4* à Courseulles, fruits de mer et tarte au citron meringuée, boissons diverses… et amitié.
Merci, ma Lady, pour cette fureur toute en douceur Sourire

Publicités
Cet article a été publié dans Poésie. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

2 commentaires pour La Mer Délaissée.

  1. Martine Bond dit :

    Je n’ai pas délaissé la mer non plus… mais très très tôt !… J’adore ton texte Fred
    Bisous

  2. patous77130 dit :

    j’ai été aussi voir la mer faire causette
    l’eau très bonne parce la mer est gentille avec moi
    et même que le soleil était là
    ha!les moules miam miam
    et Phil qui me dit que l’on est bien tous les deux
    purée oui que c’était bien et bon
    vivement le 28 j’y retourne pour un bon moment……………..hummmmm!!!!!!!!!!!

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s