Albert, employé de zoo.

Atelier exceptionnel chez maitresse Zazabelle:

Mots imposés:
Abajoue, abribus, accot, album, alarme, amer, antécédent, atlas, atelier, automate, aimer, autruche.

Albert râlait !
Au sortir de l’atelier, l’employé communal ployait sous les accots tel un Atlas sous un globe terrestre comme on le représente dans les albums pour la jeunesse. Il se dirigea vers l’entrée du zoo avec une démarche d’automate, déclenchant quelques sourires parmi les gens qui patientaient sous l’abribus.
bajouesAlbert ne s’en soucia pas mais, de par son emploi dans le zoo depuis plus de trente ans, il eut le temps de remarquer deux personnalités particulières dans le lot, qui lui faisaient penser à certains de ses pensionnaires. Ce sont ces rencontres qui lui faisaient aimer les hommes, pensa-t’il, amer. Ses antécédents d’enfant abandonné lui laissaient des regrets et un jugement très critique sur la société, alors qu’il avait souvent remarqué combien les animaux semblaient aimer leurs petits.
Le premier de la file promenait un petit ventre rond et une calvitie complète, de petites oreilles décollées et de belles incisives saillantes. Si on ajoute à cela qu’il s’empiffrait de pop-corn, on avait l’image parfaite du hamster des villes en train de refaire le plein de ses abajoues.
autrucheJuste derrière, une grande fille très mince lisait un magazine quelconque en jetant des coups d’œil en coin vers le paquet de friandises. Albert y voyait une autruche et pensait très réaliste de la voir piocher et avaler le paquet entier en un rapide déglutissement avant de reprendre, l’air de rien, sa lecture.
ouistiti_013Albert adorait jouer ainsi des ressemblances. Il s’était même amusé à se chercher son pendant animal personnel, sans résultat. Il poussa la porte du bâtiment attenant à la fosse aux singes et l’alarme retentit, pour la nième fois. Hors de vue, et d’ouïe, les deux gardiens qui s’occupaient de la surveillance vidéo du parc se tordaient de rire en se lançant des… "Alerte ! Le ouistiti est en liberté !"

Publicités
Cet article a été publié dans Atelier. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

8 commentaires pour Albert, employé de zoo.

  1. patous77130 dit :

    ouistitiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiii
    elle me fait rire l’image rhooo!!pliée
    c’est quoi ce truc halalaaaaaaa!!!!!grosse
    Pat t’a pas fini non mais!!!

    bisousssssssssss

    c’est la photo pliée
    Pat fileeeeeee rhooo!!!!!!!!!!!!!!!!!

  2. Ping : RECAPITULATIF ATELIER “ A ” | chez ZAZABELLE

  3. musica92 dit :

    Pathétique Albert qui n’a pas beaucoup d’amour pour ses semblables et qui, pour certains, le lui rendent bien 😦
    Evitons de le présenter à Zaza, pour le coup elle nous ferait une vraie déprime lol.
    Bon week end Fred !
    Bises.

  4. rosebleu67 dit :

    lol pas mal cette resemblance c’est un jeux que j’aime ausi comparer les humains aux animaux
    j’aime beaucoup ce billet bravos et bon week end

  5. superbement mené ton atelier, et ma foi, pourquoi pas faire la comparaison avec les animaux,
    bonne fin d’après midi
    Mandrine

  6. babybelle14 dit :

    un petit dernier et le tour est joue..tu nous as regale commed ‘hab..
    et toi tu ressembles a qui mon fredo?
    val arretez d’essayer d eme trouver un mec surtout ressemblant a un animal lol
    sauf si c’est un beau tigre …..qui ma fasse rugir de plaisir hihihi
    bisou fredou

  7. Frederic dit :

    meowwwww rrrrrrrron rrrrrrrrrrrrron 🙂

  8. pelagie46 dit :

    Hello! Fred! Bonsoir! Merci pour ce rappel, je ne l »avais pas sur mon article de journal.
    Bises et bonne soirée!

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s