La Croisée des Chemins.

Voici le dernier poème d’avril, illustré par Lady. J’ai écrit d’autres choses mais elles sont encore gardées secrètes.

La croisee des chemins

Je pars lundi, avec mon épouse, pour St Jean de Luz, sans certitude d’avoir du WiFi pour un vieux portable que j’emmène. Le dimanche suivant, je pars pour une formation à Paris, avec les mêmes doutes, et, le samedi d’après, je rejoins les miens au Tréport pour la fête des Mères. Ne m’en veuillez pas trop si vous n’avez pas de nouvelles !

Par contre, j’ai de quoi écrire et faire des photos, et je penserai à vous, promis ! Demain, vendredi, je monte sur scène pour notre pièce de l’année passée… et mon moment de bravoure est sur un poème de Cécile Chabot (1907-1990), une québécoise, intitulé “Partir”, que je vous livre en guise d’au-revoir:

Partir !
Aller n’importe où,
vers le ciel ou vers la mer, vers la montagne ou vers la plaine !

Partir !
Aller n’importe où,
vers le travail vers la beauté ou vers l’amour !
Mais que ce soit avec une âme pleine de rêves, de lumières,
pleine de bonté, de forces et de pardon !

S’habiller de courage et d’espoir et partir malgré les matins glacés,
les midis de feu, les soirs sans étoiles.
Raccommoder s’il le faut, nos cœurs, voiles trouées, arrachées au mât des bateaux.
Mais partir !

Allez n’importe où et malgré tout !
Mais accomplir une œuvre !
Et que l’œuvre choisie soit belle, et qu’on y mette tout son cœur,
et qu’on lui donne toute sa vie.

A propos Frederic

Pas de temps à perdre, redonne-moi un peu de ces délicieuses douceurs !
Cet article a été publié dans Poésie. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

3 commentaires pour La Croisée des Chemins.

  1. fanfan la reveuse dit :

    Bonjour Frédéric !

    J’aime beaucoup cette poésie, elle fluide et mélodieuse, pleine d’espoir 😉
    C’est toujours avec autant de plaisir que je te lis mon cher Frédéric, je ne me lasse.
    Petit confidence, un de mes amis me confiait lors de son passage sur mon blog, découvrant ta plume, que tu étais vraiment une très belle plume. Je le pense aussi et je sais combien venant de cette personne c’est un compliment, acceptes le avec joie Frédéric !

    Bon alors tu nous délaisses, coquin ! Mais non je te taquine, tu as raison profite !
    D’ailleurs, pour info, tu seras à 1h15 de route de chez moi en venant au Tréport 😉
    J’aime le Tréport, c’est une belle destination, chaque année c’est notre lieu de balade via la mer 😉

    A bientôt Frédéric !
    Bisous doux

  2. patous77130 dit :

    la créa me fait souvenir d’un tableau que j’ai fait cadeau
    LE MONTAGNARD

    dommage je n’ai pas de photo mais j’aurais l’occasion de le flacher
    chez mon amie Mitsuko
    une toile faite dehors en pleine chaleur en 20mn
    je m’en souvient très bien

    mes bisousss Frèd et profiter avec marie-Laure

  3. Drenagoram dit :

    Au Oui de la Rose ~

    Il était d’Autres Fois , En des Temps enchanteurs ,
    Un Collectionneur , Ombre Vil , Homme d’Abois ,
    Marchand à Torts , des Jolis Coeurs ,
    Bourreau Des Fleurs au Fil de Soies.
    ~
    Sa Chaumière en Bordure , Pâle Réplique d’une Lisière ,
    Bien du Sombre en Ornières , N’avait rien de Nature ,
    Sous les Lunes , Vains Murmures , Résonnaient sur l’Hier ,
    Parler d’Ailes en des Serres , un Effet de Mort Sûr .
    ~
    Sorcier d’Ombres et de Grives , Il Volait en Essences ,
    Le Parfum de belles Flores , Rose était sa Captive ,
    Âme d’Humeur Maladive , Bien Ficelée , tout en Corps ,
    Sous le Charme de Ses Sorts , A en Perdre ses Sens .
    ~
    Elle Rêvait d’un Hérault , d’un Destin A Chevet ,
    Son Parfum exhalait , la Douceur de ses Mots ,
    Dans la Nuit au Couvert , Sous l’Etoile , Rose Chantait ,
    Appelait de ses Voeux , la Venue d’un Héros.
    ~
    C’est Vaillant , une Nuit , par le Fil de l’Epée ,
    Qui Trancha en Mélée , dans le Souffle d’envies ,
    Il mit Pied en Royaume , Destrier au Galop ,
    Et Fila tout en Bas , dans le Coeur d’une Forêt .
    ~
    Effilée était Lame , au Tranchant d’une Sauvée ,
    Libérer sur la Mousse , la Couleur de ses Maux ,
    Une Heureuse ayant Faim , de Connaître un Halo ,
    Les Rayons en Matins , Dorant Perles de Rosée .
    ~
    Dans l’Alliance de ses Mains , s’éveillait bouton d’Hors ,
    A l’Eveil depuis l’Hors , Il prit pour Rose , un Fil d’Ecrin ,
    Sous le Charme de ses Verts , Découvrit à l’Aurore ,
    Qu’il fait bon d’ être Aimé , d’un Amour Souverain .
    ~
    La Patience était Cause , l’Attention en Chemins ,
    C’est un Oui en Son Sein , que Voulu Dame Rose ,
    Noble Eclose , Saine Nuance , son Jardin était Sien ,
    Sa Nature d’être en Lien , une Seconde Fleur de Chance .
    ~
    Depuis l’Hors est en Mains , quand la Rose s’évapore ,
    Une Note d’Accords , Souffle au Corps du Destin .
    Une Vie est Parfum , si Aile S’ouvre sans Remords ,
    En Pardons l’Âme se Lie à Connaitre d’Autres Chemins .

    NéO~

    http://drenagoram4444.wordpress.com/livre-dor/reseaux-sentiments/rose/au-oui-de-la-rose/

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s