Sacrilège !!!

Atelier syllabe chez Caroline

Lettres de la semaine, SA, avec les 12 mots imposés :
Sablé, sagesse, salsifis, sainteté, salsepareille, salubre, sanguine, sapajou, sacristain, sabots, savoir-faire, sacrilège.

"Sacrilège !" hurle le moine en courant vers le bureau du père supérieur. "Sacrilège !"
Son haleine se condense dans l’air glacé de ce petit matin de janvier, le faisant ressembler à une petite locomotive à vapeur. Il saute vers le promenoir, atterrit sur le dallage verglacé et dérape sur plusieurs mètres, les sabots crissant sur la glace heureusement sablée de bon matin. Le sacristain a juste le temps de bondir en arrière pour éviter la collision.
Fred prélat "Sacrilège !" Le père Frédéric sursaute et manque renverser son infusion en entendant crier dans le couloir. Il repose la tasse de salsepareille au miel de salsifis, le fleuron des productions salubres de l’abbaye et passe une main sur son crane rasé en soupirant. Encore le frère Inée qui fait des siennes, ce sapajou n’a aucune retenue, aucun savoir-vivre en communauté. Sa survie à l’abbaye ne tient qu’à son savoir-faire exceptionnel en ce qui concerne les mélanges de plantes.
"Sacrilège !", finit de hurler le moine rougeaud qui entre sans frapper dans le bureau. Sa nature sanguine exaltée par la course folle dans le froid piquant l’a coloré d’un joli incarnat et des gouttes de sueur perlent sur son front.
Il s’avance vers le père Frédéric qui se lève à demi:
"Votre Sainteté ! J’en appelle à votre jugement, à votre sagesse, à… à… !"
– Du calme, frère Inée, du calme, que se passe t’il, enfin ?
– Ahhhh, notre Père, je ne suis plus frère, avez vous oublié ma récente promotion ?
– Hum, oui, maintenant que vous le dites…
– Justement, mon père, justement, voilà bien le souci, figurez vous que des novices ont taggé le mur des toilettes…
– Ce n’est pas la première fois, allons ! Qu’ont ils pu ainsi marquer qui vous chagrine tant ?
– Ahhh, mon père, j’ose à peine…
– Mais si, allons, dites !
– Je ne peux vous le dire !"
Le père Frédéric se lève alors et se dirige vers la fenêtre étroite qui donne sur le promenoir; de là, il voit le mur en question ainsi que l’inscription à la craie. Il porte les mains à sa bouche et hoquette de surprise avant de se mettre à rire.
En grosses lettres, une main effectivement sacrilège a marqué: "Le père Inée est un trou du cul !"

le-pretre-le-rabin-et-liman.1196185459

Photo par JR.

Premier billet créé pour mon nouveau blog sur WordPress; tout ça va s’améliorer au fil du temps, courage, mes copines !

Publicités
Cet article a été publié dans Atelier. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

6 commentaires pour Sacrilège !!!

  1. ladyfrance59 dit :

    Il n’y a vraiment que toi pour inventer une telle histoire !
    Beaucoup d’humour pour une chute très … très … lol !
    Bravo en tous cas
    Kisssouxxxx

  2. Zéphyrine dit :

    Bienvenue sur wordpress, ça manque un peu de couleur..On va bien arriver à tout trouver au fil du temps..Je vois que tu n’as pas perdu ton humour pour autant..Bon WE à toi.

  3. angieantia dit :

    Alors là, je suis pliée de rire devant sa Grâce ….

  4. STEFANNI dit :

    suis juste pliée
    là oui
    une sacrée histoire
    et pi les photos
    toi alors

    mes bisoussssssssssssss

  5. Fanfan dit :

    Rroo toi alors !
    C’est toujours une surprise totale que de venir auprès de toi, chaque fois le sourire est de mise, merci !
    Bonne journée à bientôt !
    Bises

  6. karo dit :

    oups !!effectivement ya de quoi crié au sacrilége

    beau texte bonne soirée a toi Fred

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s