J’ai reçu Josy et Domi : part II, où les choses s’accélèrent !

Samedi 16, donc… nous nous entassons dans ma petite voiture pour gagner Caen où je vais me garer dans l’enceinte du château. A peine sortis de la voiture, mes deux reporters s’égaillent vers les douves proches non sans que Domi me prévienne – encore une fois – des précautions à prendre:
"Fred, tu sais, on va la perdre ! Elle fait pas attention où elle va !"
J’essaye de tempérer un peu.
"Allez, de toute manière, elle a son portable… enfin son GSM !"
Et je cours vers Josy, protecteur:
"Hein, ma Josy, tu as ton GSM !"
"Oui, dans ma poche !"
Je fais quelques pas, rassuré… "Mais il est jamais allumé !"P1120781

Première séance de photos au château de Caen, la cour, les remparts, les fouilles, Domi est loin devant mais Josy n’est pas inquiète, elle sait qu’elle a l’œil plus acéré et qu’elle va trouver quelques merveilles qu’il aura négligé. Elle photographie consciencieusement les panonceaux explicatifs sans les lire. J’essaie quelques anecdotes sur la vie de Guillaume le Conquérant, nous montons au sommet des remparts, redescendons dans le jardin des simples, remontons… l’œil toujours vissé, eux à leur appareil photo, moi louchant pour essayer de conserver les deux dans mon champ de vision !
C’est fou ce qu’un château médiéval peut contenir comme vieilles pierres ! Non ! Ca semble idiot de dire ça, mais ceux qui n’ont pas vu Josy et Domi en chasse ne peuvent pas comprendre. Essayez d’imaginer la variété entre les remparts et l’humble végétal qui y pousse; je vous renvoie aux galeries qu’ils ne vont pas manquer de mettre en ligne.
P1120787r Le château traversé, nous descendons vers le centre ville, les rues piétonnes, les églises… (voir leurs galeries !).
Encore une fois, j’assiste à la rude compétition qui les unit. Josy revient d’une courette et passe près de moi, un doigt sur les lèvres: "Chutttt !" Je comprends qu’elle a déniché LE sujet qui va lui assurer la victoire ! Ben oui, la victoire, parce que je ne vois pas bien pourquoi ils se bousculent si il n’y a pas un lot à la clé. Enfin, Domi suggère une pause hydratante à la terrasse ensoleillée d’un bistrot. M…. ! En l’écrivant, je me rends compte qu’il aurait pu pleuvoir, ce jour là ! Ils sont bien capables d’avoir des boitiers étanches dans leurs bagages.
Direction la mairie, cise dans l’ancienne Abbaye aux Hommes avant de reprendre la direction du château et du quartier des restaurants. Domi grimpe et Josy se faufile, Marie Laure va déplacer la voiture et Fred commence à réfléchir sur les invitations lancées sans avoir lu le curriculum des intéressés. Mais bon, je suis certain que nulle part ne figure leurs participations à des marathons, courses d’obstacles ou autres Fort Boyard pour simples quidams.
D’ailleurs, sont ils vraiment ce qu’ils prétendent être ? J’ai toujours pensé que Domi, sous sa couverture d’helicithérapeuthe était une sorte d’agent secret, toujours en mission à l’étranger et qu’il avait engagé Josy pour l’assister. Et si ils étaient là pour préparer une invasion belge, ou simplement dérober des technologies. Pas de stress, chouchou ! Qui est intéressé dans la construction d’un château fort de nos jours, à part l’héritier de la famille Lego ? Je me retourne quand même pour voir si nous ne sommes pas suivis !
P1120817r

Erreur ! Quand je refais volte face, il m’en manque deux, d’un coup ! Domi est parti faire le tour de l’église à petites foulées, et Josy est accroupie derrière une haie. Pas pour un besoin naturel ! Enfin si, quand même, besoin de photographier sous le meilleur angle possible une gargouille qui la prenait de haut. Je patiente tandis qu’ils reviennent doucement et je me souviens d’une technique de chasse ancestrale qui postait les chasseurs autour du point d’eau à la tombée du jour. Je décide de ruser.
"J’ai un petit creux, moi ! Pas vous ?" En quelques mots, je pense retourner la situation à mon avantage… je sais où sont les restaux ! A Caen, ça s’appelle le Vaugueux, d’une vieille appellation signifiant le Val des Gueux ou, plus probablement, le Val du Guet. Le meilleur de la cuisine normande côtoie ici le couscous et la pizza traditionnels, cuisine mondialisée bien avant le reste.
"Quelque chose vous tente ?
– On est en Normandie, quelle est la spécialité ?, s’enquiert Domi.
– Voyons… l’andouille…"
Josy grimace.
"Il y a aussi le catalogue complet des trucs "Vallée d’Auge" avec champignons, flambage au Calva et liaison à la crème fraîche. Et puis, bien sur, les fameuses Tripes de Caen.
– Oui, moi je veux ça !", intervient Domi, affirmant ainsi son caractère aventureux face à la délicate Josy (excusez moi, je brode, là !). Après tout, si il est vraiment agent secret, la tripe ne doit pas l’effrayer, mes soupçons se confirment !
Nous voici partis dans cette ruelle entièrement consacrée aux apports caloriques à hauts risques et nous épluchons les menus et ardoises offerts à nos appétits. Je commence à saliver et puis je me souviens de l’amour de Domi pour les escargots et je m’essuie discrètement la bouche.
La suite ? Un jour prochain !

P1120859r 

Petit message personnel:
Merci encore de toutes ces douceurs que vous nous avez amené; justement, aujourd’hui, j’ouvrais le réfrigérateur avec l’intention de me grignoter un petit chocolat… Bref, peut-être est il déraisonnable d’offrir à des français des chocolats Wittamer. On m’a gentiment dit qu’il avait fallu les manger rapidement pour éviter justement qu’ils ne prennent de l’amertume. En attendant, l’amer c’est moi, mais bon, l’amer monte et se plaint toujours, alors …

Publicités
Cet article a été publié dans Humeurs. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

10 commentaires pour J’ai reçu Josy et Domi : part II, où les choses s’accélèrent !

  1. Fanfan dit :

    Pauvre Frédéric !Recevoir Domi et Josy est une vraie expérience ! Avez tu pris le temps de te mettre en forme pour l’occasion ? lol !Quel récit ! Un bon moment, et la chute….hum… merci à toi, non à vous !Bonne nuit et bon dimanche !Bisous A+

  2. pascaldine dit :

    Je vois que tu as souffert autant que moi ! Quand ils sont partis, me suis dit que j’aurais dû leur accrocher une clochette autour du cou… rireSi tu vas voir mes photos sur leur séjour, tu remarqueras que je n’ai pratiquement photographié qu’eux, sans doute pour avoir unpoint de départ sur leur dernier emplacement, en cas d’avoir à déclencher des recherches… mdrrrr !Allez, un bon "demi" à notre santé à tous….. et vivement la suite !

  3. Moyot dit :

    On remarque que Wittavie est supercOOl .;;Bon patrimoineFr@ne

  4. Josy et Domi dit :

    Mais qui est donc l’agent secret … sinon toi mon très cher Fred ! Tu fais un de ces rapports détaillés à faire rougir l’expert le plus talentueux ! Heureuse que les pralines aient plu.

  5. Josy et Domi dit :

    Nous mettons bon ordre dans les photos, mais je t’envois celles où tu es avec Marie-Laure ! Un sacré bout de femme adorable ! Merci encore à vous deux de ne pas m’avoir perdue !

  6. Martine dit :

    Quel roman fleuve, super… Et quand on parle d’agent secret, "Bond" se ramène ! elle a entendu parler de pralines et d’Armagnac aux fruits…Un petit verre (même un grand) me conviendrait bien ces temps-ci, mais je ne garantis pas l’effet avec mes médicaments ! lolAmitiés, Martine

  7. Josy et Domi dit :

    Une tite rectification quand même … Mais si je paraîs avoir la tête en l’air ou ailleurs … les pieds partant vers des chemins de traverse … Je sais où je vais ! Tout en comptant sur mes anges gardiens loll !

  8. dominique dit :

    1000 km pour cette escapade, quelques verres plus loin (je n’ose pas écrire bouteilles) , le plaisir est ancré en nous.Des souvenirs se bousculent et continuent, apres quelques semaines, de nous apporter du plaisir de cette si belle rencontre.5500 photos plus loin (je sais , c’est beaucoup !!!!, mais nous sommes deux !!!!!!!), nous nous sommes dit en rentrant, les yeux pétillants " A quand le prochain Caen ?"

  9. dojovoie dit :

    et la suite ? il manque un bout e vie

  10. josydhoest dit :

    Avec quel plaisir (et nostalgie) je viens de relire ton reportage imagé … 6 ans déjà … Beaucoup d’eau a coulé sous les ponts de Caen … Avec elle, mes souvenirs heureux et les autres … Mais, le plus précieux, je l’ai gardé auprès de moi … ton amitié … votre hospitalité généreuse … et quelques centaines de photos … Merci sincère à vous deux !
    Je voudrais te rassurer … Je suis toujours aussi « vagabonde » … les ami(e)s avec qui je pars ne s’en font plus trop … J’ai réussi à enfin trouver l’ouverture de mon gsm … Bises de tout coeur d’une petite vieille … J’avais vraiment envie, ce soir, de reprendre le chemin qui mène chez toi …

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s