En hommage aux fées.

Les fées existent ! Le fait est connu de tous les enfants et on a tendance à l’oublier en prenant de l’âge, des responsabilités… Les personnes qui te disent, “Qu’ils oublient ton amende ! Tu crois au Père Noël, mon pauvre Fredo !”, ces personnes là ont oublié l’existence des fées et ne voient plus que les corbeaux au bord de la route.

J’ai une fée personnelle, je vous en ai déjà parlé, une bretonne qui dépose ses mots poèmes avec un stylo que j’imagine pétiller d’étincelles octarines (pour la définition de cette couleur, voir ce lien !). Pour vous parler un peu de ce poème, il a été écrit après une soirée passée sur un monde virtuel avec une amie très réelle qui cherchait ce qu’elle pouvait bien revêtir – attitude classiquement féminine que ce soit devant un dressing de 10m2 ou une étagère FéeIkéa – selon son humeur du moment. Après avoir hésité devant un déguisement de bestiole à fourrure, genre marmotte, après s’être enfuie devant de magnifiques araignées multicolores, l’idée a germé d’un costume de fée. Une recherche rapide nous a mené dans un magasin spécialisé dans ce genre d’articles et je lui ai fait ce cadeau. J’ai été étonné par sa surprise et ses remerciements étaient vraiment ceux d’une enfant qu’on vient de gâter de son premier costume de Princesse… bref, elle a déplié ses ailes et s’est envolée vers des champs de fleurs… je pense.

La seconde surprise fut encore plus forte à la lecture de ce poème, le premier que je lui consacrais depuis ces nombreux mois où nous nous connaissons.

Quand ma fée bretonne a lu ce poème, elle m’a simplement dit: “C’est tout à fait ça ! Moi, j’ai encore mes ailes !” Et je sais que c’est vrai ! J’y crois !

Mille mercis à partager entre Lady qui me pare de couleurs, ma fée virtuelle qui éclabousse de sa joie de vivre, ma fée bretonne qui retrouve le chemin des mots et mes lecteurs et lectrices émerveillées.

A propos Frederic

Pas de temps à perdre, redonne-moi un peu de ces délicieuses douceurs !
Cet article a été publié dans Poésie. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

3 commentaires pour En hommage aux fées.

  1. Monique dit :

    Le dernier vers est un cadeau pour nous, merci Frédéric. Bisou.

  2. Anita dit :

    Ce monde est si brouillon qu’une fée ne peut qu’y perdre ses ailes ….Mais j’ai toujours les miennes …Bisous sur ton coeur de lutin …

  3. PAT dit :

    je viens juste de le voir chez Ladymagnifiquemerciiii pour nousFrèd je t’embrasse bien fort

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s