Un diner lamentable !

Atelier syllabe chez Caroline.

Lettres de la semaine, LA:
Lady, lainage, lardons, lasse, lapin, lampion, lasure, lance-roquettes, laitue, labour

langoustine2 Lady n’en croyait pas ses yeux: elle avait commandé une langouste à un larbin plutôt classique et c’était du lapin que lui servait cet énergumène. Il essayait, laborieusement et en larmoyant, d’expliquer que quelqu’un avait du se méprendre, lorsqu’un autre laquais apporta un saladier de laitue avec des lardons.
Fred, assis en face de la langoureuse dame, observait le lascar, se disant que s’il lambinait encore un peu, il allait lasser sa compagne et finir lamentablement giflé, lacéré, labouré et laissé pour mort sur le carrelage du restaurant, les vêtements en lambeaux. Non pas que Lady fut violente, mais on ne plaisante pas avec un diner en tête-à-tête. Ses yeux lancent des éclairs et son laconisme témoigne de sa colère.

langoustine3 "Amenez-moi le chef de ce… cette… ! Je vais lui expliquer mon point de vue à coup de lattes dans le derche !" Fred sourit intérieurement mais ne laisse rien paraitre, plus stoïque qu’un lama. la parfaite éducation de sa noble amie souffrait parfois quelques excès qu’il adorait, et la simple vue de son corps moulé dans la robe en lamé excusait tout.
La soirée avait mal commencé; à peine rentré du labour, il avait pris une douche. Il avait perdu une lentille de contact dans le lavabo en se lavant le visage après s’être rasé. Puis c’est son lainage qu’il avait taché en renversant un verre de lait. En se relevant brutalement, il avait renversé le lampion accroché au plafond de la cuisine pour pallier aux coupures – fréquentes – de courant. En descendant de la salle de bain, il avait buté sur un pot de lasure et avait dévalé pas moins de six marches sur les fesses avant de s’écraser en bas contre le lambris. Et enfin, il avait cassé le lacet de son soulier, le tout sans une lamentation ! De guerre lasse, il avait décidé de ne plus toucher à rien et avait attendu l’heure de partir en bouquinant une notice de lance-roquettes à la lueur de sa vieille lampe à pétrole. Pas facile d’être un agent secret à la retraite !
54_moule2 Fred reporta son attention sur son assiette où quelques lamellibranches sans label finissaient de mousser en regrettant leur lagon natal. Il épongea discrètement les larmes de rire qui commençait à couler de ses yeux et essaya de laper le cocktail de bienvenue, une boisson bizarre à base de laitance de hareng et de rhum, un vrai laxatif. A ce moment précis, un cendrier de laiton vola au travers de la salle, droit vers le serveur, qui chercha à l’éviter par un déplacement latéral et s’estourbit contre un lampadaire. Déjà qu’il était laid, le voici lamentable.

langoustine1 Fred lança un regard de reproche amusé à sa compagne – qui lui tira la langue en souriant – et recommença à sucer une langoustine. Une douleur lancinante lui vrilla le tibia gauche. Il était temps de bouger; Lady se lassait du jeu et elle pourrait bien le larguer pour finir la soirée seule avec une soupe et un laitage. Il jeta un billet, suffisant, sur la table et accrocha le bras de la belle pour l’emmener manger une glace sur le port.

Pardon, ma Lady, de t’avoir impliquée dans ce dîner déplorable, je ferai mieux la prochaine fois, promis !

A propos Frederic

Pas de temps à perdre, redonne-moi un peu de ces délicieuses douceurs !
Cet article a été publié dans Atelier. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

7 commentaires pour Un diner lamentable !

  1. LadyFrance dit :

    Kikou mon Fred,Je te pardonne car c’était pour la bonne cause …Cela dit, je suis certaine que c’est le genre de truc qui serait capable de t’arriver mais … comme tu le dis si bien … tu ferais mieux une prochaine fois … !Dans ce cas, une promesse étant une promesse … attendons !Superbe billet Fred ! Bravo J’adoooooooooooore ton humourKisssouxxxxBonne soirée@ très vite

  2. Caroline dit :

    sur que ce drole de cocktail n’a pas l ‘air appétissant mais bon faudra qur tu cjhoisisses un autre endroit ou nous emmener LOL

  3. Fanfan dit :

    Très bel exercice Frédéric !C’est toujours un plaisir de venir te faire un coucou, plaisir rien qu’à voir la publication. Je me suis toujours impatiente de découvrir les fruits de ton imagination et déguster ton style.Bonne fin de semaine et Bonne nuit à toi Frédéric !

  4. zazabelle dit :

    sacré lady et bien dis donc elle nous cache bien son jeu…je vais me mefier maintenantet toi en plus fred tu en rajoutes avec tous ses mots en la..bisous

  5. perle dit :

    ouah quelle tallent super cette histoire captivante et drôle merci de ce partage bonne journée bisous

  6. PAT dit :

    un livre de pocheFrèd aime les ateliers et nous faire plaisirpeu mieux faire sa c’est une certitude………….lolmes bisoussss pour toi

  7. doris dit :

    Fred, franchement tes billets sont super classe !!bravo !!l’humour, et toujours l’humour !!continue de nous épater !!bisou

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s