Les joueurs.

Atelier lettres chez Zazabelle

Lettres de la semaine, W,X,Y & Z:

Liste 1: Zeste, zoonose, zone, wali, wargame, wasp, xingu, xiang, xylocope, yassa, yatagan et yearling
Liste 2: Zébu, zabre, Zanzibar, yaourt, yéti, ypreau, xylophage, xérophyte, xyste, wading, wagon, wallon

 

"- Le wali n’est tout de même pas un wargame, fieu!" protestait le Wasp face au yéti enturbanné qui lui faisait face, un yatagan accroché à la ceinture."Il y faut un zeste de stratégie, certes… mais ça reste simple, une fois. Et puis c’est de ton coin, ça… j’ai pas trouvé de cartes dans ce foutu train !" Le fort accent wallon de Fred détonnait dans ce lieu trop oriental.
Il reprit son verre de Xingu et trinqua avec le bol du berbère, ridant à peine la surface du yaourt qu’il contenait. Il ne lui parlait pourtant pas xiang, juste un bon français qui devrait permettre de se comprendre aisément. Il chassa de la main un xylocope qui bourdonnait à son oreille; son pistolet tomba de ses genoux sur le sol moquetté du wagon sans trop de bruit mais l’homme sursauta.

Train Le serveur arriva à point nomma avec leurs plats; il retira les cloches et découvrit le poulet yassa et le steak de zébu fumants. Fred sourit à la vue des bottes de caoutchouc que l’employé portait avec son uniforme très strict; encore un adepte du wading qu’ils avaient du déranger avec leur commande de déjeuner.
La chaleur était accablante dehors et le rideau d’ypreaux de Zanzibar qui bordait la voie semblait bien malade; des xylophages, sans doute. Il eut fallu planter des xérophytes, bien qu’il n’atteignaient jamais de telles hauteurs, la zone leur convenait mieux. Fred rêvait à sa villa du bord de la Méditerranée, ses pièces fraiches, son xyste ombragé où murmurait une fontaine de jaspe.
Pistol Un zabre fila soudain sur la nappe défraichie. La main d’Abdul qui écrasait la bestiole fit sursauter Fred à son tour; il leva les yeux sur l’homme du désert qui arborait un sourire éblouissant et en eut soudain assez de cette comédie. Jouer son yearling à un jeu de sauvage sous prétexte que l’autre avait mis en jeu un dromadaire dont il semblait très fier… Qui sait si il n’allait pas s’attraper une zoonose avec un animal pas vacciné !
Fred but une gorgée de bière et se calma; ses doigts lâchèrent la crosse du revolver et ramenèrent son mouchoir avec lequel il s’épongea le front. Il déplaça un bâtonnet sans conviction et reprit une bouchée de semoule; la journée allait être très très longue !

Une fois lancé, ce genre de texte coule tout seul; la chose importante est de trouver les définitions. A ce propos, je n’ai pas les mêmes que notre Maitresse, ainsi mon wali est un jeu de damier, Zanzibar est une ville et la Xingu est une bière brésilienne… des détails, en somme !

Publicités
Cet article a été publié dans Atelier. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

13 commentaires pour Les joueurs.

  1. marie-jo dit :

    on s’y croirait ! Le suspense a été bien ménagé, je pensais en le lisant mais dans un autre contexte à un roman de Je ne me souviens plus du nom, lol ) Je n’ai pas employé les mots de la même façon mais ai choisi de faire un texte relativement court (plus court que le tien ! lol) et avec les 24 mots également.

  2. globule dit :

    Ben alors vraiment rien à dire ou plutôt chapeau c’était galère et en plus tu as réunis les deux, mais quel talent tu as Fred, tiens on se croirait au nirvana voilà !bisousglobule

  3. Monique dit :

    L’ambiance me rappelle celle des westerns. Moment de silence lourd.

  4. ♥.҈.҈.♥. Zéphyrine dit :

    Moi aussi, je pensais à un roman dont je ne me souviens ni du nom, ni de l’auteur.lol!..Plutôt un film.."il était une fois dans l’ouest"

  5. Monique dit :

    avec juste l’air lancinant de l’harmonica

  6. Marie dit :

    la magie des mots" à coucher dehors" qui devient un texte goulayant……..Biz

  7. zazabelle dit :

    des mots a coucher dehors!!!!!!!pardon!!!j’ai pas du entendre marie!!!!!!!!!!!!!!!!!!!bon je vais pas me vexer..je vais pas demander a fred de me preter son pistolet….mais bon ne recommence pas!!!!bon une fois que j’aurai fini de regler mes comptes je te dirai mon cher fred…j’ai été embarqué avec toi…bisous

  8. Frederic dit :

    Euh… rappelle-moi, on s’embarque pour où ?Une île déserte, ça-t’irait ? Sans internet ! Juste toi et… moi avec mon pistolet :-p

  9. zazabelle dit :

    hummms laisse ton pistolet au placard..je saurai montrer mes armes naturelles…lol

  10. Frederic dit :

    Justement, il me faudra protéger ma vertu, si insignifiante soit-elle 😀

  11. Frederic dit :

    Et je parle de ma vertu, ne va pas chercher des allusions graveleuses !!!!J’ai d’autres parties de moi qui sont… conséquentes 🙂

  12. PAT dit :

    quel histoireFrèd encore une gorgée de bière

  13. SAPHO dit :

    Bonsoir! Merci pour le compliment! Ton texte ne manque pas d’imagination non plus. Bises de lSAPHO, une tite frontalière de la Wallonnie

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s