les vacances de Mr Fredo, 8 novembre

Le 8 novembre, 6h30.

P1090136_1 La journée commence par du soleil qui filtre par les double rideaux dans notre petit nid d’amour. Une fois la fenêtre ouverte, nous considérons le paysage apaisé qui a profité des pluies pour se couvrir d’une végétation ébouriffante. Ça tombe très bien, après un petit déjeuner typique et copieux, notre hôte nous fait visiter son jardin.

Il n’est pas toujours évident de comprendre les noms des plantes nouvelles, il existe parfois plusieurs dénominations et l’accent créole n’aide pas. Prenons par exemple le jambrosade comme je l’ai noté suivant la diction de notre guide:
Nom commun : Ambrevade, zambrevate, zambrovate, ou Pois d’Angole.
Nom scientifique : Cajanus cajan.
Pas si évident !

P1090147_1_1P1090158_1_1Heureusement que d’autres sont plus aisés à nommer, encore que je vais m’apercevoir que le manguier, par exemple, se décline en de nombreuses variétés (un millier dans le monde, 3 principales ici). La mangue peut être fruit ou légume selon sa variété et son degré de murissement. Nous découvrons des caféiers, des pieds de vanille, et des lychees (fruit symbole de Noël ici) encore verts, des manguiers, papayers, et plein d’autres choses que j’ai oublié. Des citronniers encore dans des sacs de plastique donnent déjà de petits citrons verts pour le ti’ punch.

P1090151_1_1 Le créole simplifie les dénominations; il est aussi un langage très "imagé". Par exemple, si le fruit que vous voyez sur la photo de droite se nomme pimpin, l’arbre aura pour nom… arbre à pimpin (Vacoas de son vrai nom). Un escargot se voit attribuer le nom de "pas rapide", un caméléon devient un "dormeur". Des images qu’on apprend vite à décoder et qui donnent un charme supplémentaire au créole, du moins le créole que nous pouvons comprendre.

La matinée est bien avancée lorsque nous quittons le gite pour aller à notre prochaine étape. Le temps de passer voir une cascade, puis une autre… que nous avions vu hier sous la pluie. La cascade Niagara (40m de haut), sur la rivière Sainte Suzanne, figure dans tous les guides mais nous avons eu la chance de la voir dans ses plus beaux instants. Voyez la photo d’hier, sous la pluie battante, et celle du jour, encore bien alimentée.

P1090117_1_1 P1140090_1

P1090193_1_1 Nous passons devant une maison où un cuisinier du dimanche propose ses spécialités et nous faisons le plein pour le déjeuner. Le pique nique se fera plus haut, dans une forêt où nous croiserons des réunionnais en goguette pour le pique nique dominical. Après un déjeuner champêtre de samoussas et d’ananas, pour ne pas changer,  nous redescendons vers la route côtière.

Un bruit d’éclaboussures ponctue chaque virage, je pense au réservoir à essence jusqu’à ce que je perçoive ce même bruit quand j’ouvre ma portière. Mon esprit inquisiteur et logique découvre bientôt que les trous de vidange de ma portière sont bouchés ! A l’aide d’une brindille, je trifouille dans les trous et ma portière se vide sur le bitume de quelques litres d’eau de pluie accumulés pendant les journées précédentes.

P1090216_1_1 Départ pour le cirque de Salazie, le plus humide de l’île et notre prochain gite à Hell Bourg, altitude 930m. Nous posons nos bagages dans une pension tenue par un ancien militaire belge fort entreprenant et son épouse créole avant de monter visiter les inévitables cascades par un chemin très pentu. Après deux cents mètres, nous passons devant une maison où braillent quelques poules et le maitre de maison. Pas étonnant de manifester de la mauvaise humeur quand on imagine grimper le raidillon avec un pack d’eau dans une main et le petit dernier dans l’autre.

La cascade possède son petit autel dédié à la Vierge où finissent de faner quelques fleurs. Les cierges n’ont pas brulé mais ont fondu sous les rayons du soleil et pendouillent comme… euh.. non, rien !

P1090222_1_1 P1090223_1_1

P1090263_1_1Après un repas copieux pris avec un couple de bretons en vadrouille, nous regagnons notre chambre pour une nuit bien méritée. Le lit est ferme à souhait, ma compagne douce… et nous attrapons un réseau WIFI non protégé qui me permet de relever mes messages. J’ai repéré des PC connectés, demain je donne de mes nouvelles ! Noir !

A propos Frederic

Pas de temps à perdre, redonne-moi un peu de ces délicieuses douceurs !
Cet article a été publié dans Voyages. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

6 commentaires pour les vacances de Mr Fredo, 8 novembre

  1. zazabelle dit :

    de bien belles aventures…bisous

  2. ώ ☼ Valérie dit :

    C’est un bien beau voyage mon cher Fred. Et que tu nous fais partager pour le plus grand plaisir de nos mirettes. Vivement la suite.Bisous.

  3. PAT dit :

    Merci Frèd de ton partagebizouille

  4. isabelle dit :

    Merci mon adorable Fred, de nous avoir fait voyager , d’avoir partagé avec nous toute cette géniale aventure reunionnaise …On y retourne quand ???????Bonne journée à toiGros bisoussssss

  5. globule dit :

    C’est toujours un plaisir de te lire, tu sais si bien nous faire voyager !bisesglobule

  6. Alouet dit :

    De superbes vacances dans lesquelles tu nous enmènes par la plume..Ce doit être formidable au seuil de l’hiver, cette réserve d’exotisme!

Répondre à ώ ☼ Valérie Annuler la réponse.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s