Les vacances de Mr Fredo, 7 novembre

Le 7 novembre, 6h30.

Les moustiques ont gagné ! Je ne perds pas espoir, je sais que seule ma peau blanche les attire; une fois bronzé je devrais être plus tranquille. Et puis je vais pas me laisser gâcher les vacances par des insectes de cette taille !

P1090262
Le cardinal mâle promène un plumage d’un joli rouge et un appétit féroce.

Le temps ne semble pas s’améliorer, le ciel est gris, bouché, nous ne pouvons pas voir la mer de notre gite, ce qui n’est pas encourageant. Clementia, notre hôtesse, nous a préparé un petit déjeuner copieux, avec jus de fruits frais, confitures, pain, et même un riz au poisson comme en mangeaient les écoliers il y a quelques décennies. Tout ça tient au corps !

Nous demandons à diner avec nos hôtes ce soir, peu enclins à rechercher encore un repas à emporter jusqu’à notre balcon. Les moustiques en seront pour leurs frais, na ! Vu le temps, une visite s’impose; nous voici donc partis pour la Sucrerie de Bois Rouge, près de Sainte Suzanne, la ville où un jeune esclave noir montra à son maître comment féconder la fleur de vanille.

P1090069 Les planteurs de canne à sucre coupent et amènent leur production dans des dépôts autour de l’île. Des camions acheminent la canne sur les deux usines sucrières, le Gol et Bois Rouge. A propos de la canne, sachez qu’un champ est planté pour une quinzaine d’années, la seule chose à faire étant ensuite de venir couper les cannes. L’extrémité feuillue sert à nourrir les bœufs, aussi voit on souvent des 4×4 chargés de monceaux de ces feuilles parcourir les routes.
Ici le site des industries sucrières de la Réunion

Bois Rouge extrait le sucre de la canne, possède une rhumerie et les bagasses, déchets de la canne, sont brulées pour produire de l’électricité. A noter que la Réunion est en pointe pour les économies d’énergie, souhaitant, à terme, être totalement autonome. Pour ce faire, outre les économies réalisées par les éclairages, on trouve un chauffe-eau solaire sur chaque case et des champs de panneaux photovoltaïques sont installés régulièrement.

Après une vidéo explicative, nous voilà suivant le circuit de la canne dans les entrailles de l’usine. Je ne vous explique pas la technique, sauf si vous réclamez. Sachez qu’on récupère du sucre brut qui sera raffiné ensuite selon les gouts, du sirop de canne, nommé sirop La Cuite à Bois Rouge, et qu’on se sert des Photodifférents jus pour faire du rhum après un ensemencement par des levures qui vont transformer le sucre en alcool et une distillation. Les photos sont formellement interdites dans les chais pour éviter des explosions. J’ai été étonné de voir des tonneaux de chêne provenant de France, tonneaux ayant servi pour vieillir des Armagnac, mais aussi des Portos. Le bois prend un goût qu’il redonne au rhum, parfumant celui-ci de saveurs subtiles.

Après le passage obligé au magasin et l’achat d’un « cubi » de rhum blanc (55° quand même), nous reprenons la route. Il n’avait pas plu de toute la visite, mais des trombes d’eau inondent maintenant les rues peu équipées pour de telles écarts de la météo. Les radiers inondés obligent à trouver des routes praticables, les ravines se gonflent d’eaux boueuses charriant de nombreux objets hétéroclites.

P1090127 Avant de rentrer au gite, nous profitons d’une belle éclaircie pour aller voir de jolies cascades. Les pluies ont gonflé les cours d’eau et je pense que nous voyons un spectacle que peu de touristes voient. C’est là que nous passerons devant notre premier temple tamoul.

P1090135 De retour à la maison, il est l’heure du repas et nous nous abandonnons à nos hôtes. Hugues a été chauffeur routier en métropole avant de prendre sa retraite dans les « hauts » de Ste Suzanne avec son épouse. Ces deux là gèrent un gite et proposent une grande salle à des gens en quête de lieu pour célébrer quelques occasions. Ils élèvent des volailles, cultivent fruits et légumes, font confitures et jus de fruits, et cuisinent parfois pour de grandes tablées. Nous plongeons dans les spécialités réunionnaises avec délice avant de gouter aux rhums arrangés, le temps d’oublier les moustiques qui me guettent.

Bonsoir….

Publicités
Cet article a été publié dans Voyages. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

11 commentaires pour Les vacances de Mr Fredo, 7 novembre

  1. ♥♥♥Ghislaine♥♥♥ dit :

    bonjour Fred ben ca va dis moi a part les moustiques !!

  2. Frederic dit :

    Je hais les moustiques… plus c’est petit et plus c’est méchant ! ;-)Coucou, ma Ghislaine… désolé pour la carte, j’ai eu ton adresse à mon retour.

  3. marie-jo dit :

    et un bain au rhum… pour neutraliser les moustiques, tu n’y as pas pensé ? je vois la scène, un escadron de moustiques qui plonge direct dans le bain où Fred, une paille dans le bec, tente de se faire passer pour un plongeur ! Les moustiques surpris par ce délicieux savon, en ont la tête toute retournée et ne songent plus qu’à jouer du youkoulélé et à danser le mayola ! Alors, Fred peut ENFIN sortir la tête de son bain rhumé… HIC…HIC !Et reprendre son petit carnet de voyage ! Tu sais, Fred, tu n’es pas dégourdi, vraiment !

  4. Frederic dit :

    C’est pas maloya plutôt ? Toi, tu nous fais une envie de mayo… pour la langouste, peut être.D’ici quelques épisodes, je vous parlerai du sega… chaud, chaud, chaud, j’en oubliais les moustiques !

  5. marie-jo dit :

    ah oui ! lol c’est bien "MALOYA" ! Tu vois, tu es partie, tu reviens plus bronzé et moi, je suis restée aussi bête ! Tu pinailles quand même, juste pour une lettre placée au mauvais endroit !

  6. Frederic dit :

    Quel bonheur de vous retrouver, quand même !Vous êtes mes fruits exotiques à moi… (deux lettres !!!!) 😉

  7. Sandrine dit :

    quel bx billet a part ses fichus ..moustiques..se sont devenus tes potes apparement lol a toi bonne soiree contente de te revoir malgré mon absencesandrine

  8. zazabelle dit :

    qui a eu raison de toi ?les moustiques ou bien le rhum??????je pencherai pour le rhum..mais je ne voudrai pas être mauvaise langue..hihihihi

  9. PAT dit :

    ton fruit exotique te dit tu aurais du mettre sur ton corp du rhumles moustiques auraient été pompettes et toi pas piquésbizouille

  10. ♥.҈.҈.♥. Zéphyrine dit :

    A bon, tu es là?…je ne t’ai pas entendu rentrer..

  11. Mitchî dit :

    Super ce récit sur la canne à sucre, un bien joli voyage dans cette île lointaine. De retour , fait gaffe à ne pas t’en rhumer.Au fait, as tu bronzé?

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s