Un week end dans la rue.

Du jeudi 16 au dimanche 19 juillet, Granville (Manche) accueillait, pour la 7ème édition, le festival des Arts de la rue, également nommé Les Sorties De Bains. Arrivés vendredi après midi, j’ai parcouru, avec ma douce moitié, les rues de la ville, cherchant à en voir le plus possible. Dans plusieurs lieux, des artistes donnent donc des spectacles de rue, sur le bitume, une scène, parfois même en suivant un itinéraire particulier.

Ces spectacles sont variés et chacun peut y trouver ce qu’il aime malgré la difficulté de décrypter le programme officiel. Comment se décider à la seule lecture d’un résumé ? Je peux juger du talent de celui qui a écrit le texte de présentation, sûrement pas savoir si le spectacle va me combler.

Le temps variait du franchement pluvieux au parfaitement agréable, avec, dans l’ensemble, une prédominance des vents d’ouest et de gouttes de taille raisonnable… la Normandie, quoi !

Voici quelques interventions auxquelles j’ai assisté. Vous retrouverez la quasi intégralité de mes photos dans cette galerie Picasa. Je ne vous en mets ici qu’une de chaque spectacle.

 

SB09 01 SB09 04_1

Radio BazarnaOm, station de radio itinérante dans notre région, émet sur internet, et en direct depuis les manifestations diverses. Les programmes varient du complètement déjanté – telle cette recette de pince de homard farcie à la tête de veau, nappée de chantilly et flambée en direct et en public – aux interviews de "personnalités" du lieu; ce vendredi, il s’agissait d’une tenancière de bar très active malgré son âge avancé, adorée de ses clients et persécutée par des autorités pugnaces.

Ce vendredi après midi était fort pluvieux… même les mouettes restaient sur les rochers, l’air transi. Nous avons navigué entre les gouttes, d’un lieu de spectacle à un auvent de bistrot, sourire au lèvres, certains que ça allait s’arranger. De toute manière, cela ne pouvait pas être pire !

SB09 05_1 SB09 07_1 

Tétouze, acrobate cycliste, malgré une forte humidité qui le privait de sonorisation, il a assuré un spectacle très enlevé. Premier conseil dans ces spectacles, ne pas se trouver trop près ! Il a choisi dans le public un Jackie pour l’assister, c’est à dire pour lui servir d’obstacle quand il sautait en vélo. Un Jackie junior est ensuite venu tenir une pancarte, suivi d’une Jacqueline pour lui lancer des massues de jonglage… Je suis resté planqué à l’arrière !

Les Moldaves, dans "Pasvupaspris", ont eux aussi choisi une spectatrice, aussitôt prénommée Natacha, pour leur spectacle. Piotr et Drago sont des jongleurs au parler de l’Est incompréhensible. Drago, le petit, souffre douleur du grand, fait des équilibres sur le bout des doigts et des pompes avec une Natacha accrochée sur son dos. J’ai adoré leur humour franco-slave.

SB09 10_1 SB09 19_1

La fin d’après midi est agréable, ce qui nous permet d’envisager les derniers spectacles sur les scènes du Val Fleuri, agréable parc engazonné et habité de volailles et d’oiseaux d’eau.
En attendant, une petite sieste sur l’herbe à peine séchée permettra de tenir jusqu’à la fin de la journée.

Un gros coup de cœur avec ce couple aérien, la compagnie [Rêve]²pour l’Essenciel. Sur une musique à consonances indiennes, ces deux là virevoltent dans les airs, paradant, leurs mains et leurs corps se cherchent, chacun accroché à un fil, à un trapèze, à un mat…
Sensuel et tendre à souhait !

SB09 27_1 SB09 43_1

La Cie Beau Geste proposait Transports Exceptionnels, un ballet entre un danseur et une… pelleteuse. L’engin énorme, aux vitres miroirs, dont on se demandait parfois si elle n’avait pas son libre arbitre, vivait une passion avec l’humain.
Une chorégraphie au millimètre donnait vraiment l’illusion des sentiments mécaniques envers le Roméo empressé qui charmait la force brute.

Un autre coup de cœur avec cette danseuse accrochée à son hidalgo pour un spectacle nommé Le Café de la Gare. Accompagnée d’un violoniste, elle danse un moment de solitude sur un quai de gare, avec sa seule valise, puis une rencontre, ou deux… et elle repart pour une nouvelle destination, aussi seule qu’avant… mais nous laissant sous le charme.

SB09 56_1 SB09 62_1

La compagnie Ololo présentait Esquina Tango. Un couple de danseurs sur échasses est séparé par une marionnette sortie d’une valise. Au delà de l’équilibre impressionnant des deux danseurs, l’histoire se développait avec beaucoup de poésie. Joli moment pour un spectacle "off".

Celui là, il me fallait le voir !
Voici Fred Tousch, jouant Jean-Claude Fischer, accompagné de Bahasmati l’illuminé – souhaite échanger le saladier de l’Illumination Radieuse contre une Mercédès toutes options – et de Slide Bwain, guitariste punk – très doué pour les riffs, moins pour parler français- , qui ne nous proposait rien de moins que de déplacer l’église de Granville. Mélange de foi et de force, il nous a communiqué la "foirce" et, tous ensemble, je jurerai que nous avons déplacé cette p… d’église, yesssssssssss !!!

SH 31_1  SH 34_1  SH 39_1  SH 48_1

Nous étions logés à Hauteville, à quelques kilomètres, chez Michel à qui nous avons fait découvrir les festivités et qui y retournera sûrement. Il nous a fait découvrir ses promenades dans les dunes, le marché du dimanche et la petite dame qui vend des moules. Nous en avons fait une véritable cure; nous sommes mercredi midi, nous venons de finir… 10kg depuis samedi midi. Je vous mets aussi une petite galerie du lieu de séjour.

J’aime beaucoup ces spectacles de rue; ils sont règlés au poil près comme les autres, aussi difficiles à jouer sans doute, mais tellement conviviaux… quand on est pas dans les premiers rangs. Je me souviens d’un spectacle du Cid où j’étais assis en bout de rang et où… je suis devenu un personnage de la pièce durant quelques longues minutes… l’année prochaine, c’est décidé, je m’inscris au théatre !

Publicités
Cet article a été publié dans Humeurs. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

13 commentaires pour Un week end dans la rue.

  1. PAT dit :

    merci de ton partage Frédon voyage et on découvrec’est vrai les spectacles de rues c’est tout naturelles danseurs sur échasses pas facilemerci à toibisous petit Fréd

  2. Sandrine dit :

    bjr fred se devais etre superbe ce we dis dc …le chien..c’est le tien ???? mdr j’ai le meme ms croisé porte et fenetre a toi bonne soireebises sandrine

  3. Frederic dit :

    Croisé porte et fenêtre.. je ne connaissais pas l’expression… je demande à voir la bête :-)Et non, je n’ai ni chat, ni chien, ni rien de familier… juste des mésanges, crapauds, pholcus… et parfois un hérisson.

  4. ♥.҈.҈.♥. Zéphyrine dit :

    Le spectacle est chez moi à la campagne.. jument, chien et chattes..aux environs, lamas, ânes, moutons et vaches…Pas de spectacle de rue par ici, enfin pas à ma connaissance.

  5. marie-jo dit :

    de bien belles photos à Hauteville (connais pas…pour l’instant). Il me semble me souvenir d’un reportage, à la télé, je ne sais où, sur le ballet fantastique de la pelle mécanique et de ce danseur acrobate. pléonasme, un danseur est un superbe acrobate. merci pour ce petit reportage qui nous sort de la routine.

  6. zazabelle dit :

    c’est a granville marie jo(si je peux me permettre fred?)hauteville est un quartier de granville..le haut de la ville….excellent reportagemoi je n’ai vu que le jeudi car suis parti le lendemain..mais bien sympatique cette petite ville balneairesuis partie juste avant que fredo arrive je ne voulais pas le voir..lol

  7. Frederic dit :

    Mon Hauteville est une ville de la côte, le quartier de Granville se nomme la Haute Ville, quartier très ancien et fortifié qui contrôlait l’accés par la mer.Moi, vendredi, j’ai encore entendu des gens parler de ta visite avec des sanglots dans la voix !

  8. marie-jo dit :

    il faudrait savoir, hein ? je vais aller chez mon pote google et trancher entre toi et Zaza; mais pas maintenant, je vais, non pas m’accouder à la fenêtre et surveiller ce qui se passe dehors mais bel et bien m’allonger sur mon lit en espérant qu’il ne fasse pas trop chaud là-haut !

  9. Alouet dit :

    Ah! tu t’inscris au théâtre après avoir tâté du Cid !les arts de la rue.. tu leur rends hommage et c’est digne d’eux!

  10. isabelle dit :

    Merci de nous faire profiter de ces spectacles de rues ! j’adore ça !!!! Bonne journée FredoBises

  11. zazabelle dit :

    marie-jo ne cherche pas lol nous avons raison tous les deux mdr non je plaisante les explications de fred sont bonnes les deux existent…quand a toi fredo..il parait que pendant ta présence..un homme nu comme un vers se serait promené dans les rues…est ce toi???je n’ose point l’imaginer..

  12. Frederic dit :

    Je te rassure, ma Zaza, j’avais un chapeau ! On peut être exhibitionniste et prendre soin de sa santé… un coup de soleil est si vite arrivé par chez nous ;-)Et on dit nu comme un VER, quoique le vers, pour quelqu’un comme moi qui aime rimer sur les plages naturistes…

  13. zazabelle dit :

    pff je touche façon je ne fais jamais de fautes!!lolmais quand je pense à toi je vois des vers….que de la poésie en toi mon ami…hihihihi

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s