L’amant de Marie.

Atelier d’écriture chez Régine

Syllabe de la semaine: OUP

Roger roupillait sur le ventre; pour ne pas poser ses fesses meurtries sur la chaise longue, il se devait de garder le croupion en l’air pour cicatriser les coupures. Sa moitié pouponnait sous la soupente, fredonnant quelques couplets d’un comptine à son loupiot tout en caressant le toupet de fins cheveux blonds.

La charmante houppette était un souvenir d’un inconnu, bien découplé, qui avait un jour sonné à sa porte. Marie croupissait depuis tant d’années dans ce trou qu’elle avait tout à coup soupesé l’arrivant, l’avait adopté et l’avait mis dans son lit le temps d’un soupir.

De ce jour, le jeune homme se trouva des ressources insoupçonnées pour rejoindre sa belle, usant de souplesse pour gravir l’échelle menant à la coupole ou se glisser par un soupirail dans la cave où une loupiotte avait donné le feu vert. Que Roger soit assoupi dans sa chambre et le couple se retrouvait dans la grange, dans les odeurs sucrées des cantaloups gorgés de soleil. grange Le soupirant sortait son goupillon, la belle s’accroupissait, et ils s’accouplaient là, sous l’oeil en soucoupe de Rintintin, le chien loup, quand ce n’était pas un attroupement de volailles indifférentes.

Que Roger pique son roupillon dans la grange, et le loup-garou rentrait dans la chambrette pour goupiller la belle à la croupe insatiable. Lui s’allongeait tandis qu’elle, encore très souple, à croupetons, jouait à la toupie sans cesser de soupirer. Après des exploits insoupçonnables, entrecoupés souvent d’un bol de soupe pour se requinquer, il jouait à la poupée, ne loupant aucune occasion de la câliner. L’air faussement coupable, elle lui présentait sa poupe et le laissait jouer.

Quand à Roger, à qui de simples recoupements d’emplois du temps auraient pu donner quelques soupçons, il vaquait à ses occupations, passant de siestes au logis à de longues promenades sur les versants herbeux avec son troupeau. Vêtu de son coupe-vent ou de sa houppelande, sa loupe à la main, il allait de marguerites en gueules-de-loup épier les accouplements d’insectes multicolores.
vercors-saint-michel-moutons D’ici quelques jours, il retournerait schlitter dans les hauteurs, le médecin l’avait affirmé, pas d’entourloupette, il n’y couperait pas. Beaucoup des voisins avaient appris sa mésaventure et il craignait un peu de les voir s’attrouper pour se moquer. Il essayait donc d’adopter une démarche chaloupée qui assouplissait ses fesses douloureuses et, par un de ces contrecoups dont le destin à le secret, lui donnait un air plutôt sensuel malgré un embonpoint et une couperose affirmés. Le chien rentrait, poussant la troupe de moutons rassasiés qu’il avait regroupés. Roger se leva pour aller souper.

J’ai utilisé 63 mots contenant OUP pour cette historiette. Je suis désolé, c’est encore un peu orienté sexe… mais les mots s’y prêtaient.

Publicités
Cet article a été publié dans Atelier. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

9 commentaires pour L’amant de Marie.

  1. Caroline dit :

    et bien ….je dirais pas mal du tout ,et tant pis pour l’orientation coté "sexe" cela a un certain charme ou un charme certain commme on veux ,attention au loup-garou !!!

  2. PAT dit :

    texte doux à lirebien travailler petit Frédj’adoreee lire tes écritset puis avec que des oupbien tu t’en sors bien oui du sexemais j’aime le stylel’histoire se lit en douceurbeautéc’est douxbisousssPatou

  3. marie-jo dit :

    Moi, c’est Roger qui me fait de la peine ! mais pourquoi s’acharne-t-on sur lui comme ça ? Enfin ! Tant pis, puisqu’il réussit à garder une allure chaloupée malgré ses "malheurs" conjugaux ! Comme ON le dit : "cocu mais content". Comme le dit Régine, beaucoup plus savamment :" Felix qui potuit rerum cognoscere causas" et comme je le dirais MOI : amen

  4. zazabelle dit :

    un texte côté sexe..comment oses tu ça ne se fait pas…..je ne te comprends pas hihihihipff quand a 63 mots..petit joueur….malgré tout ça un texte bien sympa et le pôvre roger…il a vraiment pas de chance..saleté d’hérisson…bises

  5. Hermione dit :

    Belle performance ! Juste un "chouhia" orienté sexe… Mais comme sur tous les participants il n’y a que toi qui oseras… ;-)Bonne journée !

  6. Moyot dit :

    Bonjour , dommage "l’amant de Marie Lou" ce fut bien ! lolJ’applaudis la performance !!!Bon WEFr@ne

  7. Frederic dit :

    Je note… trouver un amant pour Marie Lou ! Ça ne devrait pas poser trop de problèmes 🙂

  8. Framboise dit :

    Oups, j’avais loupé, belle prouesse érotique…

  9. ♥.҈.҈.♥. Zéphyrine dit :

    Comment veux-tu que je ne loupe pas tes textes, Fredo le loupiot, à la houpette absente, si tu ne regroupes pas tes liens dans ma troupe de billets..Je ne me sens pas coupable pourtant d’avoir failli raté Roger le cocu, pauvre Roger lui si gentil…il ne méritait pas ça!..Belle performance pourtant!

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s