Errare humanum est… comme on dit…

Le premier Jour, Dieu créa le chien et dit:

"- Reste assis tout le jour à l’entrée de la maison et aboie pour ceux qui veulent entrer ou qui passent sur le chemin! Pour cela, je te donne vingt ans de vie."
Le chien dit:
"- Ca fait un long moment à aboyer! Pourquoi pas dix ans, et je vous rends les dix autres ?"
Et Dieu accepta…

Le second jour, Dieu créa le singe et lui dit:
"- Amuse les gens, fais des farces et fais les rire! Pour cela, je te donne vingt ans de vie."
Le singe répondit:
"- Des singeries pendant vingt ans ! C’est décidément trop long. Je peux renoncer à dix ans comme le chien ?"
Et Dieu accepta…

Le troisième jour, Dieu créa la vache et dit:
"- Tu iras dans les prés avec ton pasteur chaque jour et tu souffriras du soleil, tu enfanteras des veaux et donneras du lait pour la famille du fermier. Pour tout ça, je t’accorde une vie longue de soixante années."
La vache réfléchit:
"- Voilà bien une vie éprouvante et si longue ! Puis je avoir vingt ans et redonner les quarante autres ?"
Une nouvelle fois, Dieu accepta.

Le quatrième jour, Dieu créa l’Homme et déclara:
"- Mange, dors, joue, jouis et profite de la vie ! Pour cela, je t’accorde vingt ans."
Mais l’Homme protesta:
"- Comment ? Seulement vingt ans ? Est il possible d’avoir mes vingt ans, les quarante ans auxquels la vache a renoncé, les dix du singe et les dix dont le chien n’a pas voulu ? Tout ça fait quatre-vingt, non ?"
Dieu sourit et dit:
"- Bien… Puisque tu l’as demandé."

Et c’est ainsi que nous passons nos vingt premières années à manger, dormir, jouer et nous amuser. Les quarante années suivantes, nous trimons sous le soleil pour nourrir notre famille. Les dix suivantes sont consacrées à faire des grimaces pour amuser nos petits enfants… quand aux dix dernières, nous restons assis à la porte de notre maison à aboyer sur tout le monde.

A propos Frederic

Pas de temps à perdre, redonne-moi un peu de ces délicieuses douceurs !
Cet article a été publié dans Divertissement. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

6 commentaires pour Errare humanum est… comme on dit…

  1. Hélène dit :

    Ben voilà, je cherchais les raisons pour lesquelles au cours des âges, nous évoluons …Me reste à faire les grimaces et à aboyer …Mais ça j’ai pas trop envie …A force je fatigue et je sens que je vais plutôt rester devant ma télé dont la parabole sera accrochée aux normes …Je hurlerai devant contre Sarko 5 etc …Quoique dans mon couvent y’a pas de télé …Merci de cette page humoristique en ce dimanche lamentable …Bisous affectueux nounours

  2. Anne-Marie dit :

    très beau billet!! j’ai aimé!!

  3. KyaFrane dit :

    Génial ! Ca commence comme une blague, continue en conte et se termine en vérité de Sage ! Quelle arche de Noé sommes nous !Bon dimanche, ami !Bises FR@NE

  4. Anita dit :

    Dieu ferait-il des exceptions pour confirmer les règles Frédéric ???

  5. Marie dit :

    Beau texte, ne suis nulle part dans la chronologie des faits, j’aboie toujours, je fais rigoler souvent, je fais des grimaces aux petits-enfants et aux autres……………………………….ah, oui, zut, je ne donne plus de lait!!!!!!!!!!

  6. ♥.҈.҈.♥. Zéphyrine dit :

    Tu m’étonnes mon Fred….Toi qui crée tes histoires habituellement te voilà entrain d’aller en chercher sur le net…Es-tu en panne d’inspiration?Et pour ceux qui vivent jusqu’à 90 ans ?…rien pour les 10 dernières années!

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s