Modération… mon c… !!!

Mon crédo ! Vous avez bien compris ?
Janvier est un mois particulier, vous l’aurez remarqué.
Il est le mois de la galette, ma dernière date de cet après midi, der de der… pour cette année, du moins. Il est aussi le mois des bonnes résolutions foirées à cause de ces mêmes galettes. Le consortium des artisans pâtissiers nous oblige, par des manoeuvres ignobles et des lingots cachés, à renoncer à nos envies hypocaloriques, au mépris des injonctions du gouvernement sur le pas trop salé/sucré/gras.

Oranges amères

Janvier est pour moi l’occasion de déjà penser à l’été qui s’en vient avec la préparation de la boisson des apéritifs en terrasse; le Vin d’Oranges.

Bon, devant l’enthousiasme général, je vous donne la recette. Notez bien qu’il vous reste à peine une semaine pour vous procurer les oranges spéciales qui vous seront nécessaires, chez votre marchand de primeurs. Ces oranges amères ne sont pas traitées; on peut ainsi en utiliser l’écorce au détriment de la conservation.P1050055r

    Pour 6 bouteilles:

  • 6 litres de vin rosé
  • 3 oranges amères
  • 1 citron, le tout coupé en petits morceaux
  • 1 bâton de vanille
  • 1/2 l d’alcool de fruits
  • 1,5 kg de sucre cristallisé

Laisser 45 jours en remuant souvent

J’utilise une dame-jeanne, énorme bouteille de 20 litres, que nous réservons d’ordinaire à conserver certains cidres dits de "boisson", à consommer au quotidien. Le beau et solide tissage d’osier est remplacé par du plastique, tant pis, je ne suis intéressé que par l’intérieur.

P1050056rNotez la finesse des cubes d’agrumes, autant utile aux échanges d’arômes avec le vin que quand il faut vider cette p… de b… de s…. de bouteille à la c… Parce que, mine de rien, 20 litres, ça doit peser dans les 20 kilos tout nus et qu’il faut, jour après jour, remuer le mélange et le vider un jour dans un grand faitout au travers d’une passoire doublée d’une gaze (ou d’un vieux collant dépareillé).

Voilà, nous arrivons au bout de nos peines. Quelques trucs pour finir, si vous voulez bien:

  • vous pouvez mélanger les agrumes, citrons verts, pamplemousses, mandarines… etc
  • au fil des ans, vous testerez des vins de diverses provenances, à votre goût
  • on peut "épicer" la préparation de… cannelle, girofle, gingembre
  • on obtient un vin limpide très présentable en soignant la filtration.

J’utilise pour la mise en bouteille des "champenoises" à limonade, avec le bouchon spécial, et ce depuis que j’ai eu des échantillons qui ont fermenté. Je n’ai pas encore trouvé le truc, probablement un mauvais lavage des bouchons. Et puis, pétillant ou non, c’est une question de préférences.
A boire très frais, nature ou additionné d’un bon jus d’oranges. C’est le genre de choses qui passe tout seul, qui fait exploser votre quota quotidien de calories et… l’éthylomètre des gendarmes. Par contre, vous aurez noté que ce n’est "que du fruit", donc à classer dans les bonnes choses, compléments alimentaires, suppléments vitaminiques…

Bon, allez, Fred… demain est une rude journée… avec les mêmes oranges je prépare ma confiture. Les zestes mijotent, les jus sont extraits, ma bassine piaffe, mes pots teints trempent tandis que mes pots cibles sèchent… et la fatigue me gagne

Je vous souhaite un super week end !

Publicités
Cet article a été publié dans Cuisine. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

8 commentaires pour Modération… mon c… !!!

  1. ♥.҈.҈.♥. Zéphyrine dit :

    Si toi tu n’as pas trouvé le truc….moi je l’ai trouvé…Une amie le fait très bien ce foutu vin d’orange…et régulièrement j’ai une bouteille qui me parvient sans rien demander..avec en prime un vin de framboise….voire même une liqueur au citron!..Ca c’est le truc de la fainéante!Mais dis donc, les dames-jeannes sont introuvables…peut-être dans les foires ou les vide-greniers..?Bonne fin de semaine.

  2. Frederic dit :

    Je suis preneur des recettes… au cas où elle serait partageuse ;-)Les dame-jeanne sont disponibles chaque automne dans toutes les bonnes quincailleries !

  3. partie dit :

    vui , ça doit pas être mauvais ce jus….par contre j’ai jamais aimé la confiotte d’orange pourtant j’m ce fruit mais pa cuit………je viendrai donc gouter cet apéro en cachette qd tu m’inviteras …!!!!…bisou

  4. Frederic dit :

    Je t’invite officiellement, ma Fantou, ainsi que tous ceux qui passent près de chez moi… il m’en reste de l’année dernière, la prochaine cuvée sera prête… fin mars.

  5. Anne-Marie dit :

    j’adore tous les fruits! hihi!

  6. KyaFrane dit :

    Je, en faisais, aussi, moi, mais tu vois, je y goutais, (en plus de l’absinthe) et je, vois plus bien clair…Non je ne bois que de l’eau et du coca light ! lol Mais ça ne m’empêche pas de m’amuser… En ce qui concerne la (dé)confiture, je mélange des oranges avec des tomates vertes … : LA CUILLERE tient toute seule dans les pots ! Un petit truc en plus, pour le même prix, quand tu as de la confiture qui ne prend pas, y mettre un filet de jus d’orange ou mieux de citron …Bon WE ! Bises FR@NE

  7. Brige dit :

    Est-ce qu’un collant neuf et non dépareillé (c’est quoi un collant dépareillé ?…à 3 jambes ? )fait l’affaire ??Ca a l’air super bon ce vin d’oranges ! Ca ressemblerait pas à une sangria fermentée ?Et je m’inscris pour les galettes aussi !

  8. Frederic dit :

    @Anne-Marie:Si Régine réussit à faire parler sa copine, je vous testerai le vin de framboise. Sinon… je fais un vin de noix fort goûtu, si le cœur vous en dit.@Frane:J’ai omis, il est vrai, l’avertissement sur l’abus d’alcool… mais chacun aura, de lui même, tempéré ses envies. Un petit truc pour la confiture d’oranges… j’extrais le jus à la centrifugeuse, ce qui ajoute de la pulpe, et je cuis avec cette peau blanche juste sous l’écorce avant de la passer au moulin à légumes. Je gagne ainsi en consistance, en amertume selon les oranges, sans surcharger en morceaux autres que mes zestes.@Brigitte:En effet, ce vin fait partie de toutes ces macérations possibles avec un liquide, alcoolisé et sucré, pour la conservation, et un fruit, une feuille, une écorce… Quand au collant… je veux dire…. sans trous, quoi ! Pas de ceux qui ont été arrachés avec les dents. Quand au neuf… si tu veux répandre dans ton sillage une douce odeur de fruits fermentés… pourquoi pas !

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s