Ma seconde vie…

Il est temps que je vous parle de ma seconde vie plus en détails, pas par prosélytisme, mais pour vous ouvrir d’autres portes sur mes écrits, d’autres compréhensions.
Il existe sur internet des univers virtuels, et je participe à l’un d’eux. Quand je dis participer, cela signifie que j’y vis un peu (j’ai d’autres choses bien réelles à faire). Après une période exploratoire, j’y suis devenu un "calinologue", parce que j’aimais les contacts humains,
prendre les gens contre moi, les toucher, virtuellement il est vrai, ce qui est plus aisé qu’en "vrai", et les écouter me parler de leurs soucis, et leur dévoiler les miens.image
C’est là que j’ai commencé à écrire, pour, souvent, des personnes particulières, et donner un peu de moi pour leur plaisir. L’étape suivante fut de montrer à certains la totalité de mes écrits, pour m’entendre dire que, décidément, c’était pas trop mal. Je suis donc devenu un Calinologue Poète, et j’ai commencé à exposer mes poèmes sur cet univers virtuel, dans une galerie virtuelle, à coté d’artistes… aussi réels que moi.
J’ai ajouté une corde à ma harpe, celle du massage… virtuel. Croyez moi ou pas, le massage virtuel fait du bien, le calme filtre du massage vers l’esprit et se répercute sur le corps de chair.

Voilà à quoi je ressemble sur ce monde virtuel….

Je passe maintenant le plus clair de mon temps virtuel à parcourir ce monde pour y voir ce que créent les gens, y rencontrer des personnes qui sortent du commun simplement en s’ouvrant et en exposant aux regards de tous ce qu’ils créent. C’est ainsi que j’ai rencontré Anne Astier, c’est ainsi que j’écoute des chanteuses et chanteurs peu connus des médias mais fort talentueux, c’est ainsi que… je suis connu. (Non, je n’ai pas la grosse tête, regardez mieux la photo)

image

 

J’espère que vous comprendrez mieux l’origine de mes expériences relatées ici… et celle qui suit, entre autres.

Je suis allé hier soir à une émission de radio sur Second Life, émission où une amie virtuelle présente des rubriques, dont une où elle parodie les aventures d’un nouvel arrivant sur ce monde si déroutant. Dans une seconde rubrique, elle invite des artistes pour des interviews classiques pour le fond, mais où elle met toute sa fantaisie pour la forme. En plus… je la connais en vrai, c’était donc un réel bonheur de l’écouter hier soir.

Pour que vous puissiez vous faire une idée, voici le lien http://www.sliveradio.fr/ à suivre, mais bon, l’émission en question n’a lieu que le mercredi soir de 20 à 22 heures, même si il est prévu de mettre en ligne les émissions passées pour des "podcasts".

Et, le jour où je vais y passer, comptez sur moi pour vous en faire part, vous aurez, en prime, le son de ma voix.

image

Pour finir sur … une confidence, voici une dernière photo. La personne qui est à mes cotés, beaucoup d’entre vous la connaissent. Bon, si elle veut se dénoncer, je lui laisse le faire à son gré.

C’était Frédéric Heberlé, Poète Calinologue Masseur, en direct d’un monde virtuel où des gens vivent, bougent, chantent, sculptent, peignent, aiment et haïssent, rient et pleurent, comme dans la vraie vie… avec une différence de taille… on y est libres, libres de glander, libres de créer, libres de pas avoir de maison et de coucher sur une plage ou dans un jardin, libres de dire "merde" aux imbéciles et "je t’aime" aux inconnus, libres de se métamorphoser en poète ou en vampire, en elfe des bois ou en sirène, en dragon ou en… fiancée du pirate. Et, au bout du compte, tout ça est tellement virtuel que j’ai rencontré l’animatrice de radio, et que je vais le faire pour d’autres… et, qui sait… quelqu’un, ailleurs, écrira… "J’ai rencontré un poète virtuel." Et ça, ça n’a pas de prix !

Publicités
Cet article a été publié dans Loisirs. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

3 commentaires pour Ma seconde vie…

  1. Drop dit :

    Et bien moi, Frédéric, je trouve que ce que vous faites est génial.
    Et, en plus, votre  physique virtuel  : Miam… 😉
    Bisous !!

  2. ♥.҈.҈.♥. Zéphyrine dit :

    On est toujours plus beau sur second live..sauf que j’avais fait une rencontre intéressante…un homme virtuel très moche, je l’avais surnommé "my ugly friend"..ça le faisait rire…on a fini par échanger nos réelles photos, c’était un mexicain de 22 ans very, very sweet!….Chacun ayant sa vie, nos échanges mail ont fini par se raréfier, puis disparaître….

  3. Frederic dit :

    Ah ben oui…. moi je suis très beau sur Second Life ET en vrai aussi… mais j’admets… c’est plutôt rare :-p

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s