Crée débilité virtuelle (jeu de mots…)

(Écrit le 15 mai 2008)

Il est vain de vouloir penser pour les autres, et encore plus si ce sont des relations "virtuelles".

Vous savez maintenant ce que je pense des relations virtuelles: elles n’ont rien de virtuel. Les intervenants sont réels, les sentiments le sont aussi, même simulés, les moyens de communiquer sont bien palpables. J’admettrai une virtualité si deux systèmes informatiques dialoguaient ensemble, et encore, il y aurait, en arrière plan, des informaticiens qui se seraient impliqués.

Mais bon, pour la suite, je vais nommer virtuelle toute relation qui se fait par le biais de l’écrit ou de la parole, sans intervention de l’image réelle de la personne.

Déjà que je suis assez habile pour faire gober la plus grosse bétise à n’importe qui dans la vie courante, je me pose la question de la crédibilité en virtuel. Pour mon cas, j’use des émoticônes quand je converse, afin que chacun puisse voir mon sourire complice, moqueur, ironique, et comprendre le peu de sérieux que je mets dans mes paroles. (exemple 1: "ben, pas de souci, j’appelle un taxi. 🙂") Lorsque je veux mes propos plus sérieux, la ponctuation normale s’impose. (exemple 2: "Non, là tu déconnes, tu peux pas faire ça!")

Bien… admettons que je veuille vous informer d’une nouvelle surprenante et tout à fait fantaisiste. Style…. :
"Tu savais que des pirates pouvaient installer un logiciel qui permet de prendre le contrôle de ta webcam ?" (il faut une base véridique et des mots chocs… ici pirate)
"– Il n’allume pas le voyant et donc tu ne vois rien, mais lui te regarde !"
"– En jouant sur les flux électromagnétiques du capteur de la caméra, on arrive même à la déplacer si elle n’est pas bien fixée." (et, je vous le demande, qui fixe sa webcam ?)
"– Fais gaffe à toi… ta webcam, tu la tournes vers le mur quand tu t’en sers pas."
Et le pire, ou le meilleur, c’est selon, c’est que certain(e)s m’ont cru.

Ou bien encore…:
"– Ca charge pas, là, t’as pas tes vêtements !
– Tu déconnes ?
– Non, promis, t’es nue. Ca doit être tout ce monde autour, ça fait lagger."
Et oui, votre copine est dans cet auditorium, au milieu de 50 personnes, et persuadée qu’elle est le point de mire de tous.
"– Et si je fais apparence ?
– Essaye, on sait jamais 🙂" (Ben oui, je lui montre que je plaisante avant qu’elle se déconnecte de honte)

Non, je ne ne suis pas fier de moi… quoique, on passe un bon moment.
Que penser maintenant des amis en qui vous avez toute confiance alors qu’ils vous trahissent sitôt que vous êtes déconnectés; est-ce que la virtualité autorise le mensonge ? Plus que dans la réalité ?

On peut comprendre le mensonge comme un moyen de préserver les autres ou soi même.

  • "Non, je t’assure, je vais très bien. Avec les beaux jours, tu sais, je suis beaucoup dehors."

Sous entendu, l’ambulance m’emmêne chaque après midi à la rééducation, deux jambes brisées ça risque d’être long.

  • "Ben non, je ne parles plus, mon micro est foutu, j’ai pas fais gaffe, j’ai marché dessus."

Et les tuyaux du respirateur me gênent un peu pour articuler.

  • "Je te promet, trésor, je lui ai même pas regardé le profil à cette allumeuse. Trop vulgaire."

Par contre, je l’ai bien complimenté sur son décolleté et on va pas tarder à se revoir.

  • "Je vais pas me connecter pendant un petit moment, je crois… ma femme m’a demandé de faire un break."

Ma femme me vire, j’ai une heure pour faire ma valise, je sais pas où je dors ce soir, ni même si je reverrai mon ordinateur, j’ai juste le temps pour un petit mot rassurant.


Mais je vois que l’heure tourne… et puis ce n’est qu’une humeur, je n’ai pas a fournir de conclusions. On y reviendra … peut être 🙂

Publicités
Cet article a été publié dans Humeurs. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s